Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

1-oiseaux frugivores

 
En Europe, il n'y a pas à proprement parler d'oiseaux exclusivement frugivores, mais un grand nombre d'oiseaux se nourrit en partie de fruits à un moment ou à un autre de l'année.
Au printemps et en été, c'est un complément rafraîchissant...(au grand dam des cerisiers , framboisiers...)

 

.......................

 

En hiver, de nombreuses espèces trouvent dans les baies sauvages un apport important de vitamines et de sucre pour affronter le foid, alors que les insectes ont disparu, et que les graines se font plus rares.

Si la neige recouvre le sol, il ne reste que les arbustes à baies pour nourrir merles, grives, fauvettes à tête noire, mais aussi occasionellement rouges-gorges , mésanges, bouvreuils etc...

 

...................


Depuis longtemps, l'homme a hélas saisi cette occasion pour capturer les oiseaux en posant pièges et filets appâtés avec des petits fruits sauvages: le sorbier des oiseleurs doit son nom à l'usage que certains faisaient de ses sorbes! (Je préfère le rebaptiser "sorbier des oiseaux!).
Dans les Alpes, des pierres plates appâtées avec des baies de genièvre constituent encore des pièges utilisés clandestinement, et des lacets garnis de sorbes capturent encore des grives dans les Ardennes!....
Ces pratiques ont officiellement disparu...et si l'on veut au contraire aider les oiseaux à passer la mauvaise saison, il est simple de planter, au jardin ou dans une haie, un ou plusieurs arbustes à baies, pour leur survie et..notre plaisir!

                                            

 

2-Un bénéfice réciproque

 

  En hiver, alors qu'insectes et graines se font rares,  la nature semble mettre fort à propos à la

disposition des oiseaux les arbustes à fruits charnus :
- Ces fruits sont très nutritifs .

 


-Leur couleur vive, rouge ou noire pour la majorité d'entre eux, , se repère facilement...
Les oiseaux ont en effet, pour la plupart, une perception des couleurs proche de la nôtre; sur  les branches nues ou dans le feuillage encore vert, le rouge est bien visible; sur la blancheur de la neige, les baies noires se repèrent facilement et , de toute façon, elles sont passées par une phase rouge qui a permis aux oiseaux de repérer leur emplacement!

 

Laval de Cère 1208 (28)

  ..................................baies de .sureau noir

 
-Les oiseaux de petite taille se meuvent facilement à travers les rameaux de ces arbustes.
- Ces baies sont juste mûres à l'époque des mouvements migratoires des petits passereaux.
- Elles ont souvent un faible volume qui leur permet d'être facilement ingérables par de petits oiseaux.

A l'inverse, ces arbustes profitent de la présence des oiseaux qui sont de grands "planteurs"!
Ce mode de dissémination des plantes par les oiseaux porte le nom savant d'ornithochorie.
Certains oiseaux, grives, fauvettes, traquets, ingurgitent en entier des petits fruits charnus mais n'en digèrent que la pulpe et rejettent les graines intactes, soit par régurgitation, soit dans leurs fientes...
D'autres, comme les mésanges, se nourrissent soit de la pulpe, soit des graines...qu'elles laissent parfois tomber pendant le transport ... D'autres enterrent leurs graines et... les oublient, participant ainsi  à la dissémination des arbustes à baies !
Les oiseaux aussi bien que les plantes y trouvent donc leur compte!

  Aubépine au printemps

 

3- Quelques arbustes pour le jardin 

 

Il existe en France quelques 230 espèces d'arbustes à fruits charnus!
aubepine 2882En voici seulement quelques exemples , pris dans mon jardin ou mon entourage immédiat

Certaines de ces baies sont comestibles et peuvent faire de délicieuses confitures ou tisanes: l'arbousier, l'aubépine, le cotonéaster, l'épine - vinette (souvent éliminée car elle héberge la rouille du blé!), les cynorrhodons de l'églantier, les prunelles, le sureau noir (alors que le sureau rouge est toxique)...
Les baies (blanches, c'est rare!) du gui (viscum album) sont utilisés en médecine  contre le cancer et font les délices des grives draines et des fauvettes à tête noire...mais aussi de la sitelle torchepot ou du gros bec...
D'autres, par contre, sont toxiques pour l'homme:  la morelle douce-amère, la morelle noire, le houx...
Les oiseaux, quant à eux,  sont insensibles à la toxicité des poisons végéraux!
Pour chaque espèce d'arbustes, on a dénombré de 10 à 43 espèces d'oiseaux intéressés, dont en tête, les merles, grives, fauvettes à tête noire...puis le rouge-gorge, les mésanges etc...
.

 

 

 La mésange nonette, elle, aime le chèvrefeuille.
Les ravissants "bonnets d'évêque" roses du fusain sont principalement consommés par le rouge-gorge.
La douce-amère est aussi appréciée du pigeon et du gobe-mouche gris.
Les geais et les pics picorent les baies de l'arbousier.
La palme revient à l'églantier, fréquenté par une cinquantaine d'espèces!
Le pyracantha attire en outre le pivert, le pigeon, le chardonneret.
Le rouge-queue apprécie la vigne vierge, et les baies du sureau noir, très petites, peuvent être avalées par le troglodyte et le roitelet. Elles participent activement à l'engraissement des petits passereaux migrateurs!

Il ne faut pas oublier le lierre, le cornouiller sanguin, la viorne (viburnum), les mûres, la vigne...! Les grives ont la réputation d'aimer le raisin au point  d'en être un peu grises !!

................
 

4- Des exemples :

..........1-le sorbier des oiseaux et les merles

 

AVANT....(.Photo prise le 29 octobre 2009 ):




APRES....(Photo prise le 11 novembre. 2009).....:



Les merles adorent le sorbier des oiseaux, les grives et les fauvettes à tête noire aussi! Jai vu aussi des mésanges aller y faire un tour...

 

merles-sur-sorbier 1683

  automne 2010


Je préfère pour ma part l'appeler "sorbier des oiseaux". Si les oiseaux n'en étaient pas si friands, cet arbre à baies rouges ne serait pas devenu synonyme de piège: des filets dissimulés, ou d'autres pièges garnis de sorbes étaient  utilisés par les oiseleurs pour capturer les différentes espèces d'oiseaux qui s'en nourrissent !

C'est un des arbres à baies les plus prisés par les oiseaux, puisque on a dénombré 76 espèces consommant ses baies rouges: parmi elles, le merle, la grive, le pinson, le tarin des aulnes, le rouge-gorge, la fauvette, le loriot, le ramier, le geai, la pie....

Mais les oiseaux rendent aussi service à l'arbre en assurant la dissémination de ses graines: tous les ans, je trouve quelques petits pieds de sorbier dans mon jardin, plantés là par les oiseaux qui fréquentent les deux sorbiers de mon voisin!

 

Les baies crues ne sont pas comestibles pour l'homme, mais en... sorbets, en confitures...oui!  Elles servent aussi parfois à fabriquer par distillation une boisson alcoolisée qui ressemble au kirsch.

 

C'est de ces sorbes que vient aussi le sorbitol, un sucre naturel utilisé comme édulcorant ou comme conservateur...

Le bois, dur et blanc, était apprécié pour fabriquer des sabots,les rayons de roues de charrettes ou des manches d'outils.

 

Ces trois photos ont été prises fin août...On dit que les sorbes sont consommées par les oiseaux en hiver; cette année (2011), les merles n'ont pas attendu : aujourd'hui, il n'y a plus un seul petit fruit rouge sur ces deux sorbiers !!!  Comme le temps était sec en septembre, ils ont dû servir aussi à étancher la soif des oiseaux !

 

merles-sur-sorbier 1767

 

merles-sur-sorbier 1768

Pour les Celtes et les Germains, le sorbier est un arbre sacré qui protège le bétail contre la foudre. Les Écossais lui attribuaient le pouvoir de chasser les mauvais esprits près des maisons. Dans la tradition campagnarde, le sorbier, comme le sureau, porte bonheur aux amoureux !

Un arbre pas trop grand, aux fleurs blanches, aux baies rouges, que l'on trouve en lisière de forêts, en montagne et que l'on peut planter au jardin  (sauf en région méditérannéenne qu'il n'affectionne pas) ; animation garantie!



.........2 -le cotoneaster :

 

 - Un cotoneaster pour les oiseaux : 

 

 

Les cotoneasters comptent 18 espèces réparties dans les régions tempérées...

Les fruits du cotoneaster tomentosa ( à l'envers des feuilles duvetées) attirent 11 espèces d'oiseaux. Parmi les plus courants :

le rouge-gorge, le merle noir, la fauvette à tête noire, le geai des chênes, la pie, la corneille noire, le bouvreuil...

Mais aussi :

la gélinotte des bois, le jaseur boréal,le cassenoix moucheté et le gros bec casse-noyaux

Cet arbuste, qui se plaît à peu près partout, ne dépasse pas trois mètres de haut, et égaie le jardin, en automne et en hiver, de ses petits fruits rouges non toxiques. Et puis, à l'inverse du pyracantha, il ne pique pas!

D'après ce que j'ai pû observer, si les oiseaux font la razzia des fruits de l'aubépine dès la fin de l'été, et s'ils s'attaquent très tôt aux baies noires du sureau, à celles du chèvrefeuille et aux fruits du sorbier, ils ne s'intéressent aux fruits du cotoneaster que plus tard, ce qui, si l'on plante plusieurs espèces d'arbustes à baies, (et des fleurs attractives en été) garantit un va et vient des oiseaux tout au long de l'année! 

 

30 sept.2011 (7)

C'est le moment de penser à ces petits arbustes car " à la sainte Catherine, tout bois prend racine! "

 

 - Les oiseaux dans le cotoneaster

 

Cà y est! Janvier !C'est la fête dans le cotoneaster!

 

merles-sur-cotoneaster 4241 

Les merles y campent presque  , j'ai vu Titi tirer de toutes ses forces sur une petite boule rouge...et même les pinsons et les mésanges y font de fréquentes visites, bien qu'ils ne soient pas répertoriés parmi les espèces qui mangent ce fruit...

 

 Je ne les ai d'ailleurs pas surpris "le bec dans le sac", mais ils sont comme moi, charmés sans doute par cet arbuste qui égaie si bien l'automne et l'hiver...

 

mesange-bleue 4183 

  L'hiver ? Heu...en principe : mon voisin est tout marri ! Son ravissant petit cotonester, d'une espèce à boules oranges joliment réparties sur l'arbuste comme de petites boules de Noël a tant plus aux oiseaux que les boules...las, las, ont toutes disparu ! J'avais bien souri en voyant des CD se balancer sous l'oeil indifférent...(ou amusé?) des merles!  J'ai essayé de consoler mon voisin : "il faut bien que les oiseaux mangent !  Les rouges-gorges aiment çà aussi !"

"Les rouges-gorges, çà va, ils ne sont pas nombreux ! Mais les merles ! Les merles !"

Cependant, il a poussé un petit soupir mi-figue mi-raisin et fait contre mauvaise fortune bon coeur...J'ai remarqué une fois de plus que le rouge-gorge peut faire n'importe quoi : il a toujours la sympathie inconditionnelle de tout le monde ...¨Par contre, les merles........

 

merle

 

- "dis-moi comment tu manges " ou comment Merlin ingurgite les fruits du cotonéaster!

  (novembre 2012)

 

Depuis la fin de l'été, les oiseaux trouvent à profusion leur nourriture dans la nature : graines en tout genre, fruits divers et variés...

Après avoir dévalisé sorbier, chèvrefeuille et aubépine, ils trouvent maintenant à point les baies si appétissantes de pyracantha et celles du cotonéaster...

Les merles,  en particulier, font bombance dans celui du jardin !

Voici, en cinq images le repas de Merlin ; démonstration :

"Je chosis une baie bien rouge, et l'attrape délicatement du bout du bec  merles-sur-cotoneaster 1406
  merles-sur-cotoneaster 1407 Je sors la langue...
Je la glisse sous la boule rouge...  merles-sur-cotoneaster 1422
merles-sur-cotoneaster 1408  ...que je fais ainsi glisser jusqu'au fond du bec, pour l'avaler.

Et voilà!...

J'y retourne ! "

  merles-sur-cotoneaster 1409

 

merles 1364

"Celle-ci ? heu non, celle-ci ....

 

merles 1368Elle est trop grosse! Je vais plutôt  utiliser le "marteau piqueur" !!! "

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : La nature et la plume
  • La nature et la plume
  • : Observation des oiseaux Regards sur la nature -
  • Contact

Profil

  • Capucyne
  • département:Loire-Atlantique
  • département:Loire-Atlantique

Texte Libre

Tous les textes et photographies de ce blog sont protégées par la loi sur le copyright et ne peuvent être utilisées sans l'accord de leur auteur.

Articles L. 111-1 à L. 111-5, L. 112-1 à L. 112-4, L. 113-1 à L. 113-9, loi sur la propriété intellectuelle


Recherche

Archives