Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juillet 2014 6 26 /07 /juillet /2014 07:50

  24 juilletHuppe fasciée

Quand on me parlait de huppe fasciée, je rêvais...rêvais de voir cet oiseau migrateur qui passe si peu de temps chez nous!

Une fois, au loin, en vol..."Une huppe fasciée" !!!un éclair, un battement d'ailes , puis plus rien...

L'été dernier , l'une d'elles s'est posée au jardin. Pétrifiée, je n'ai pas bougé...

Ce printemps, j'ai entendu pendant des jours et des jours son cri dans les arbres, tout autour du champ derrière chez moi (pas bien difficile à reconnaître, le chant de la huppe :" Hup Hup Hup", dit-elle, bonne fille, pour que l'on ne s'y trompe pas...).

Est-ce son cri qui lui a donné son nom, ou bien la huppe magnifique qui la chapeaute élégamment ?

Je l'ai aperçue trois ou quatre fois en vol au-dessus du jardin, sur la pelouse...il me semblait qu'elle jouait à cache-cache avec moi...

Et ce matin, je venais de tondre; je rangeais la tondeuse lorsqu'elle s'est posée, et, sans plus s'occuper de moi, a entrepris de déterrer fourmis, chenilles ou larves, comme si elle avait attendu que je termine ! C'est qu'elle aime l'herbe rase, la Huppe : il lui est plus facile alors d'extirper ses proies grâce à son long bec.

J'ai eu le temps d'aller chercher l'appareil photo, ( évidemment pas équipé du bon objectif, mais tant pis !) et de la photographier, sans qu'elle daigne s'inquiéter de ma présence !


Huppe fasciée 

 

De la taille du geai, mais plus élancée, de la famille des Upupidae et du genre Upupa,  (après ça, on se demande pourquoi elle fait "Hup Hup Hup !!!) la Huppe fasciée est, paraît-il, une très mauvaise ménagère ; son nid sent très mauvais !  En fait, la Huppe a ses raisons :elle sécrète un liquide nauséabond dont l'odeur fait fuir les prédateurs et, au bout de six jours,  les petits sont capables de jeter leurs déjections vers les intrus ! 

 

Pause estivale

Repost 0
Published by Capucyne - dans Oiseaux variés
commenter cet article
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 06:00

Voici plusieurs jours qu'il campe dans le jardin.

 

Une heure sur le pin, dix minutes de picorage pataud à terre, une autre heure de sieste sur le bouleau où il s'étale comme une poule.. ramiers 4431

L'autre soir, je l'ai retrouvé couché dans l'abreuvoir aux oiseaux...Sieste thalasso... Je m'approche tout près de lui, il ne bouge pas...je me suis inquiétée : pas de collier blanc "ramier"sur le cou, aucune peur alors que les ramiers sont timides, siestes fréquentes et apathiques...

 

ramiers 4536

 

Blessé ? Malade ? Non, apparemment : il prend son vol maladroitement, se pose , tout aussi pataud, décide de boire dans la mare et glisse  sur le bord...Oups ! Non, il n'est pas tombé à l'eau... Il sait boire, manger , est toujours tout seul, ne sait pas dire "Paye ton coup, Tonton", comme les grands ramiers, mais s'entraîne à  quelques borborygmes maladroits...

 

ramiers 4463

C'est "Crou-crou", jeune ramier malhabile ... Il fait quand même mine de se lever si j'approche à moins d'un mètre...J'espère qu'il ne rencontrera aucun chat ...

Mais j'y songe...Il est peut-être le résultat de ce 15 mars...

Repost 0
Published by Capucyne - dans Oiseaux variés
commenter cet article
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 12:00

J'ouvre la fenêtre de ma chambre, et...dans les ombres chinoises du contre-jour naissant, les ramiers m'offrent cette démonstration acrobatique...mais l'amour sur un fil, ce n'est quand même pas facile !

 

8 mars 2014

 

8 mars 2014 (2)

 

8 mars 2014 (3)

 

8 mars 2014 (4)

 

8 mars 2014 (5)

 

8 mars 2014 (9)

 

8 mars 2014 (8)

 

Repost 0
Published by Capucyne - dans Oiseaux variés
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 22:54

Le comptage des oiseaux des jardins, c'était ce week-end, proposé par la LPO.

Mais , à quoi cela sert-il ? A faire des études sur l'évolution des populations d'oiseaux, à observer les grandes tendances, à observer les oiseaux qui se portent bien, ceux dont le nombre est en diminution...

Difficile de compter, avez-vous dit : c'est vrai  et pendant l'heure où j'ai fait seule les observations dans mon jardin, j'ai évidemment "raté" certains oiseaux, ne pouvant me dédoubler pour observer à la fois  le jardin devant ou derrière la maison...

Ce "comptage", tout imprécis qu'il soit, montre  quand même certaines tendances.

Chez moi, dimanche de10 h à 11 h, j'ai pu voir :

 

tourterelles-turques 0576tourterelle turque

 

tourterelles turques  : 3

mésanges bleues  :  77

pouillot véloce  :  1 (il est venu au bon moment pouir le comptage celui-là, car je ne le vois pas tous les jours !)

chardonnerets  :  4

pinsons  :  mâles :17 ; femelles :7

mésanges charbonnières  :  9

rouge-gorge  :  1 (et que l'on ne vienne pas lui parler de concurence !)

merles  :  mâles :5 ; femelles ou jeunes :3

pie :  1

ramier  :  1

accenteur mouchet  :  1

verdiers  :  2

fauvette à tête noire  : 1 (mâle; la femelle s'est tuée vers Noël contre la vittre)

 

fin décembre 2011 (73)

verdier

 

Cela permet de cnstater que, par chez moi, les mésanges bleues étaient  plus nombreuses que les charbonnières,  que, par rapport aux autres années, il y a beaucoup moins de pinsons, verdiers et chardonnerets à cause du temps beaucoup plus doux!

Les pinsons mâles sont plus nombreux que les femelles car certains mâles sont parfois migrateurs et viennent d'ailleurs.

Par contre, les pinsons du nord sont absents pour l'instant du jardin et je me demande s'ils viendront si ce temps continue ; cependant, le premier pinson du nord est apparu dimanche chez une internaute, dans le Limousin.( Ici )

Les tarins des aulnes ne sont pas non plus arrivés dans le jardin; j'en ai vu cependant une petite troupe près de l'étang de Clégreuc, dans le département. quand ils auront fini de piller les aulnes , ils viendront peut-être dans mon bouleau...s'il fait froid !

Repost 0
Published by Capucyne - dans Oiseaux variés
commenter cet article
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 06:00

tourterelles-turques 0572

 

Quelques grammes de douceur en visite sur le pin...

Repost 0
Published by Capucyne - dans Oiseaux variés
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 08:30

7 au 14 janvier 2012 (93)

 

 

 

 

Le week-end des 25 -26 janvier, vous pouvez

participer à l'enquête nationale sur les oiseaux des jardins ave  la LPO...

Vous choisissez une heure, et vous comptez les oiseaux de votre jardin pendant cette heure-là...

Le mode d'emploi ? C'est ici.

Repost 0
Published by Capucyne - dans Oiseaux variés
commenter cet article
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 08:00

"Bonjour,

 

P1000169
Moi, Titi, le rouge-gorge du jardin de Capucyne, je vous annonce officiellement l'ouverture du restaurant d'hiver "Dans le pin" !

Ce n'est pas trop tôt ! Elle s'est enfin décidée, Capucyne ! ("Voyons Titi, il ne faisait pas encore très froid" !).

Les habitués ne le savent pas et il n'y a pas grand monde.

 

Les merles sont occupés avec les pommes blettes et le cotonéaster qui brille de toutes ses boules rouges! Une vraie splendeur!  Merlin et sa famille, attirés par ce rutilement d'arbre de Noël, commencent à piocher de bon coeur dans cette manne, sans attendre les grands froids ! Quels imprévoyants, ces merles ! De vraies cigales ! Que feront-ils quand sera venue la bise de janvier et février, lorsqu'ils auront ôté toutes les décorations qui font le charme de cet arbuste ?
 Cotoneaster 9397

 

merles-sur-cotoneaster 9392

 

merles 9342  Et celui-ci ! vous avez vu cette allure ? Que lui arrive-t-il ? Les merles sont vraiment moches en période de mue, mais c'est fini maintenant, j'ai vu Merlin, beau et lustré, le costume remis à neuf pour l'hiver ! Alors ? Un jeunot qui a voulu essayer de chiper le territoire du grand Merlin ?

Les verdiers et pinsons, un peu lourdauds n'ont encore rien remarqué,  mais évidemment, moi qui croyais être tranquille à la mangeoire...  c'eut été sans compter avec les éternelles enquiquineuses ...

Elles ont eu vite fait de repérer le garde-manger !

 

mesange-bleue 9513

 

Mais l'autre soir,  je me suis vengé ...Il est arrivé une petite mésaventure qui me fait rire rien que d'y repenser !

Le baryton était venu aider Capucyne à faire le nettoyage annuel des nichoirs...(d'ailleurs, de vous à moi...ai-je besoin,  moi, que l'on vienne nettoyer derrière moi mon nid de l'été dernier .?..Passons...) Perché sur l'échelle au péril de sa vie (les humains sont maladroits dans les arbres et j'étais là pour le retenir au cas où...) alors que le soir tombait déjà, il a ouvert le nichoir du pommier , et là...ffffrrrrtt !, une charbonnière est sortie, à peine la porte entrebaillée ! Je ne sais pas qui a été le plus surpris ! Elle a eu peur, bien sûr, mais...si elle avait fait tomber le baryton, hein ? Ces mésanges ! Elles ne pensent qu'à elles ! Il fallait voir ! Perchée sur le fil au-dessus, elle s'est mise à l'invectiver copieusement, (moi qui comprends le langage" mésange", je peux vous assurer que ce n'était un pas un vocabulaire joli joli )

Et moi, perché à trente centimètres du baryton, je riais, je riais, je faisais des "pompes" de jubilation ! C'est bien fait, c'est bien fait ! Poseuses ! Chipies ! Ca vous apprendra à vous coucher comme les poules ! Est-ce que j'attends que l'on me prépare mon nid, moi ???

"Voyons Titi" a gentiment grondé le baryton ; mais je voyais bien qu'il souriait de me voir rire pendant que l'effarouchée continuait ses vociférations .

Capucyne, mise eu courant, m'a déçu. N'a-t-elle pas commencé à plaindre la charbonneuse ? "Oh, la pauvre ! Pourvu qu'elle  retrouve un abri pour la nuit !"  Et gnagnagna, et gnagnagni !

A-t-elle oublié, Capucyne, le comportement de ces effrontées? Chaque hiver, elle achète, rien que pour moi (et j'insiste sur ce point) une mixture spéciale pour mon petit bec : le "Robin mix" (les anglais m'appellent Robin car ils ne savent pas que moi, c'est Titi), puisque je ne peux pas décortiquer le tournesol (et que les balançoires me donnent le mal de mer).

Et bien croyez-vous que les mésanges ont la décence de ne pas y toucher ? Pas du tout, au contraire, c'est à qui piquera du bec dans ma petite assiette !

Alors, pour une fois qu'il y en a une qui s'est  fait avoir, croyez-moi, j'ai ri de bon coeur ! "

Repost 0
Published by Capucyne - dans Oiseaux variés
commenter cet article
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 08:48

 

grue-royale 7508

 

Je vois que vous vous extasiez sur ma coiffure...

A grue royale, il faut bien une coiffure royale, non?

Un rien me chapeaute, et si la reine d'Angleterre voyait ça, je suis sure que mon bibi coquin lui donnerait des idées, elle qui aime tant les chapeaux !

 

grue-royale 7511

Eh bien , si vous voulez le même...levez donc le nez sur le plumet de l'albizia...

 

albizia 8257

 

.Il suffit de le laisser quelque peu passer au soleil pour adoucir ce rose  "layette" et le transformer en cette couleur paille très tendance..

Je vous le dis : un rien me chapeaute !

 

grue-royale 7512

grue-royale 7487

Repost 0
Published by Capucyne - dans Oiseaux variés
commenter cet article
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 06:00

"Alouette, gentille alouette" ?Mais la chanson dit aussi "je te plumerai"...

L'alouette lulu, comme l'alouette des champs est en grand danger d'être plumée ! Cette espèce est totalement protégée mais comment faire face à l'agriculture intensive, aux fauches précoces..qui détruisent les nids ?

 

P1050152

Celle-ci a fait son nid, au sol au pied des vignes, mais s'est posée dans l'herbe en lisière, en attendant notre départ, le bec plein pour nourrir les petits, d'insectes et d'araignées....Nous sommes vite partis pour ne pas déranger les deux parents qui attendaient...

La petite lulu doit son nom à son chant "lulululu" qui est paraît-il encore plus beau que celui du rossignol ; je ne l'ai pas entendue...on ne peut pas chanter le bec plein!

Et puis la lulu aime chanter le jour mais de préférence par nuit claire dans le silence des étoiles...

Comme sa cousine des champs, elle est spécialiste du vol libre vertical ; elle s'élance d'un arbre et redescend vers son nid situé au sol sous une plante, bien caché. Souvent, elle chante elle aussi en vol...

Repost 0
Published by Capucyne - dans Oiseaux variés
commenter cet article
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 06:00

Norbert, à la suite de mon article sur les arbustes fleuris en juin m'écrit :

"Pas étonnant que les oiseaux se sentent au paradis dans ton jardin... il y a là tout ce dont ils ont tant besoin..."

C'est juste que, même l'été, ils trouvent de la nourriture naturelle au jardin, qu'ils y nichent et y reviennent..

Ils sont plus difficiles à observer, à cause des arbres bien feuillus, mais mai et juin m'ont permis de voir les couvées de mésanges, le remue-ménage des jeunes accenteurs mouchet, les bébés merles bien sûr...mais aussi les troglodytes qui passent régulièrement...

 

 

 

 

troglodyte mignon

troglodyte 0390

Un gazouillis m'a signalé une petite famille de mésanges à longue queue dans le bouleau ; le cerisier voisin a battu cette année tous les records d'affluence : étourneaux, merles, bien sûr, mais aussi mésanges, geais, ramiers et même pies y ont fait un joyeux et bruyant pique-nique journalier !

Le pic épeiche tambourine le chêne mais il est difficile à photographier: les frondaisons sont trop sombres ! Une famille de trois pics-épeiche  a même tenu conférence sur le tronc du cerisier en compagnie des autres pillards !

Et puis...il y a tous ceux que j'entends là, tout près : les plus assidus sont le rouge-gorge, l'accenteur mouchet, les merles et...presque tout au long de la journée, la fauvette à tête noire au chant fluide et harmonieux : un vrai régal !

 

8 avril 2012 (23)fauvette à tête noire


Cerise sur ce gâteau musical, j'ai eu la surprise, un jour, (l'un des rares où il était possible de manger au jardin) d'avoir une visite encore jamais eue,  d'un oiseau encore jamais vu... j'en suis restée totalement immobile...Là à cinq mètres, dans l'herbe...une huppe fasciée, magnifique comme toute huppe fasciée, qui m'a laissée scotchée à mon siège de peur de l'effaroucher ! Elle a fait quelques provisions de vers je crois, qu'elle a emportés dans le bec...

Et le lendemain ( c'était la semaine des cadeaux !!!), un chant en haut du bouleau...pas celui des habitués, non...Jumelles, contre-jour...Tout là-haut, un autre visiteur nouveau du jardin, un serin cini s'en donnait à coeur joie !

C'est vrai qu'il y a des gens qui se plaignent de ne voir les oiseaux que l'hiver , autour des mangeoires...Mais quelques arbustes à baies, quelques coins un peu fouillis, des fleurs sauvages...et les oiseaux sont bien là, en toute saison ! Une pelouse "terrain de golf" ne peut pas attirer grand monde, à part les merles !

 

merles 6042

Repost 0
Published by Capucyne - dans Oiseaux variés
commenter cet article

Présentation

  • : La nature et la plume
  • La nature et la plume
  • : Observation des oiseaux Regards sur la nature -
  • Contact

Profil

  • Capucyne
  • département:Loire-Atlantique
  • département:Loire-Atlantique

Texte Libre

Tous les textes et photographies de ce blog sont protégées par la loi sur le copyright et ne peuvent être utilisées sans l'accord de leur auteur.

Articles L. 111-1 à L. 111-5, L. 112-1 à L. 112-4, L. 113-1 à L. 113-9, loi sur la propriété intellectuelle


Recherche

Archives