Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 08:00

 Depuis plusieurs années, nous en sommes conscients : "un drame silencieux est en train de se jouer en ce moment même. Les conséquences pourraient se révéler catastrophiques pour notre environnement, la biodiversité et l'avenir même de nos cultures et de notre alimentation, si nous n'intervenons pas rapidement.

Les scientifiques sont de plus en plus nombreux à penser que les abeilles sauvages, qui assurent presque à elles-seules la reproduction et la survie de plus de 70% des plantes à fleurs à travers le monde, sont en rapide déclin – notamment en France et en Europe.

Une espèce de plante à fleurs sur dix serait déjà menacée d'extinction en France . Une étude menée par ailleurs aux Pays-Bas et au Royaume-Uni a révélée qu'en 20 ans seulement, les plantes à fleurs dépendantes des insectes pour leur reproduction et leur survie avait purement et simplement disparues de plus de 20% des sites étudiés.

On ne sait toujours pas avec certitude si ce déclin est dû à l'utilisation massive de pesticides de plus en plus toxiques, aux méthodes de l'agriculture intensive, avec le recul de la biodiversité, la monoculture, la destruction des haies et le recul accéléré de leur habitat naturel. Ou à toutes ces causes en même temps." Pollinis.

Comme si ce n'était pas suffisant, au mépris de toute morale, de tout bon sens, de toute intelligence, Wow. Bayer a déposé une plainte contre la Commission européenne pour qu’elle retire les restrictions imposées à l’utilisation de pesticides qui tuent des millions d’abeilles à travers le monde


On croit rêver !

"C’était grâce à d’intenses pressions de la part du public que nous avions réussi à obtenir ces restrictions importantes : nous ne pouvons donc pas rester les bras croisés pendant que les multinationales des pesticides s’affairent à les faire annuler et que les abeilles sont en danger de disparition.

Bayer et Syngenta, deux des plus importants groupes d’agrochimie au monde, soutiennent que cette interdiction est « injustifiée » et « disproportionnée ». Néanmoins, il a été prouvé scientifiquement que leurs produits contribuent à la surmortalité des abeilles, ce qui met en péril toute notre chaîne alimentaire.
Signez la pétition pour dire haut et fort à Bayer et à Syngenta de retirer dès maintenant leurs plaintes". Ici

   Il y a bien un délit qui s'appelle "crime contre l'humanité, non ? Il me semble que l'on est en plein dedans !

Si l'envie vous prend d'essayer de mettre

une ruche dans votre jardin

pour venir en aide aux abeilles,

"Terre vivante" vient de sortir ce petit livre

dans sa collection de petits ouvrages très bien faits  !

Voir le petit livre

 Au passage, et puisque les jours allongent, que le printemps ne tardera pas, voici les stages  que Terre vivante propose de mars à octobre dans son Centre écologique, au pied du Vercors, à 1 heure de Grenoble, et 2 heures de Lyon.

Démarrer son potager bio, Greffe et soins au verger, Jardiner sans dépenser, Créer et entretenir une mare naturelle…

en sont quelques exemples.

 Le programme est en ligne, les inscriptions commencent ! Pour en savoir plus : http://www.terrevivante.org/868-les-stages.htm

 

 

Repost 0
Published by Capucyne - dans Environnement
commenter cet article
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 14:35

Mercredi 7, mon article sur l'aigrette garzette, programmé, est paru à  15 h, avant que j'apprenne la tuerie dans les locaux de Charlie Hebdo.

Depuis trois jours, le violence succède à la violence Un flot d'émotions se déverse sur les ondes, sur Internet...

Devant tout cela, parler des fleurs et des oiseaux semble bien dérisoire, et pourtant...

Je me sens mal. Toute ma compassion va à ceux qui ont été abattus, à leurs familles... je me sens mal devant une telle tuerie, devant l'impossibilité de dialogue, devant l’intolérance.

Depuis trois,jours, je réfléchis beaucoup à la notion de tolérance, qui me semble "la chose au monde la moins bien partagée" !

Chacun regarde à travers l'objectif très étroit de sa petite lorgnette : ceux qui tuent au nom d'une idée, ceux qui invectivent dès que quelqu'un émet le début d'une opinion qui semble différente de la leur ; je suis horrifiée par la réaction de gens qui, d'accord sur le fond pour condamner les tueries qui se sont succédées, essaient d'analyser à leur idée et font preuve d'une grande violence verbale , se traitent de "cons" dès que leur émotion ne prend pas exactement le même cours que celle du voisin !

"Pauvre con","connerie","bande de cons", cela fuse dès que quelqu'un a une autre opinion, une autre croyance, une autre analyse... !

"Liberté d'expression" ?Liberté de blesser les autres par ses propos? Liberté de les agresser verbalement ou ...physiquement ?

Qu'est-ce que la liberté d'expression ? Ne se mérite-t-elle pas par la capacité que l'on devrait avoir de se comporter en être humain respectueux des autres ?

Si l'on revendique -à juste titre- le droit à la liberté, si l'on condamne -à juste titre- l'intolérance, liberté et tolérance ne passent-elles pas par le respect des autres, de leurs idées (tant que celles-ci ne deviennent pas un danger, bien sûr !).

Une autre chose m'a choquée durant ces trois jours : une sorte de jubilation contenue dans la voix de certain(e)s journalistes devant "l'évènement sensationnel", les mesquineries de certains politiciens qui ont l'espoir caché que ces "évènements" vont leur permettre de redorer leur blason politique , devant l'inadmissible irresponsabilité d'un(e) journaliste qui a "lâché" sur les ondes (pendant la prise d'otage) que l'"otage" dans l'imprimerie était en réalité un homme qui se cachait dans les locaux, au risque de mettre en danger la vie de cet homme ! Ah, le désir de se" faire mousser", l'excitation de détenir une "information", ah, l’irresponsabilité  criminelle !

Liberté d'expression ou non respect de l’autre ?

Et si l'être humain redevenait  ce qu'il est, juste un être dans l'Univers (dont il s'est tellement éloigné !), en accord avec lui, au même titre que les plantes ou les animaux, et si sa liberté était de devenir un Homme, juste un Homme...?


Sur la liberté...

 

La tâche à accomplir sur soi-même me semble déjà tellement énorme qu'elle devrait suffire à accaparer nos forces sans les gaspiller à faire la guerre ...


Allez, je retourne, non pas à mes crayons, mais à mon appareil photos !


Sur la liberté...

 

Repost 0
Published by Capucyne - dans Environnement
commenter cet article
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 18:00

 Un jardin sans pesticides...

 

On ne le répète jamais assez : les produits chimiques de  traitement dans les jardins tuent les insectes, créent un déséquilibre biologique qui provoque d'autres maladies, d'autres invasions de petites bêtes indésirables ! C'est l'équilibre qui est le meilleur garant d'un jardin sain,  et en cas de problème, il existe d'autres solutions, plus naturelles que la pulvérisation de produits nuisibles à tous y compris à l'homme. C'est pourquoi je me fais l'écho de cette campagne lancée par l'enseigne Botanic :

"Botanic, seule enseigne de jardinerie à avoir supprimé les pesticides chimiques de ses rayons depuis 2008, lance sa nouvelle campagne de collecte de pesticides dès cet automne, au cours des 26 et 27 septembre et des 3 et 4 octobre. En échange des produits rapportés, botanic® offrira un bon d’achat de 5 € à valoir sur les 800 solutions pour jardiner au naturel et le marché bio.

+ d'infos sur notre site : http://bit.ly/ PulvérisonsLesPesticides
"

 

Si vous habitez près d'un magasin et qu'il vous reste un fond de flacon d'une ancienne vie...allez-y !!!

Repost 0
Published by Capucyne - dans Environnement
commenter cet article
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 16:46

Ce mardi,  au hasard d'une revue de juin 2010, je redécouvre cette page...publiée par le Ministère de l'écologie...

hulotte-copie-1

On pourrait penser que depuis, l'idée a fait du chemin...Et pourtant :

Ce lundi 24 février 2014, Emmanuel Giboulot, viticulteur en biodynamie depuis les années 1970,  a comparu  à Dijon pour avoir refusé de traiter ses ceps contre une maladie, la flavescence dorée., véhiculée par un insecte, la cicadelle.

   

cicadelle

 

« La biodynamie, explique le vigneron installé sur la côte de Beaune et la haute côte de Nuits, consiste à créer un équilibre global au sein d'un milieu naturel, un écosystème qui fonctionne en autonomie. »

« L'insecticide, même autorisé en agriculture biologique, n'est pas sélectif : il aurait détruit la cicadelle, l'insecte vecteur de la flavescence dorée, mais aussi une partie de la faune auxiliaire sur laquelle je m'appuie pour réguler cet écosystème. Cela aurait réduit à néant tous mes efforts de développer des approches alternatives depuis que je me suis lancé en 1985.

 

  Surtout, le 7 juin 2013, quand l'arrêté préfectoral est pris, imposant pour la première fois dans le département le traitement de « l'ensemble des vignobles de la Côte-d'Or » au moyen « d'une application unique d'un insecticide », « aucun foyer avéré de flavescence dorée n'était détecté dans le département », rappelle-t-il. Je n'ai pas voulu traiter  en préventif alors qu'il n'y avait pas de risque. »

  «Je n’ai jamais dit qu’il ne fallait pas traiter, mais il faut traiter là où c’est nécessaire», a déclaré M. Giboulot avant l’audience lundi, soulignant qu’en Côte-d’Or il n’y avait pas encore de maladie avérée selon lui.

«Est-ce qu’on va donner de la chimiothérapie à quelqu’un, en prévention d’un éventuel futur cancer?», a-t-il ajouté.

  Une amende de 1.000 euros, pour moitié avec sursis, a été requise lundi à Dijon à son encontre.Le viticulteur de Beaune encourt six mois d’emprisonnement et 30.000 euros d’amende.! Le jugement sera rendu le 7 avril.

  (source presse internet)

 

(Une pétition circule pour le soutenir: ici)

 

A quand une amende à tous ceux qui refusent -par exemple- de se faire vacciner contre la grippe ???!!!

Pourtant, de plus en plus de gens refusent ces insecticides et autres pesticides néfastes à la santé, à l'équilibre biologique, aux abeilles... (la lavande de Sault sur laquelle j'avais fait un article (ici) est attaquée elle aussi par la cicadelle; pourtant, les producteurs biologiques refusent de traiter pour ne pas tuer les abeilles)

 

Toujours cette semaine, je reçois ce message de Botanic :

l'enseigne organise une opération de reprise des pesticides les week-ends
du 14-16 mars et du 21-23 mars (14-15 et 21-22 mars pour les magasins d'Alsace et de Moselle). En échange des produits rapportés, botanic offrira un bon d'achat de 5€ à valoir sur une solution pour jardiner au naturel

"Cette opération exceptionnelle a pour objectif d'agir une fois de plus concrètement et de proposer à un large public de jardiner au naturel en se débarrassant des pesticides chimiques" 

(Rappelons que botanic est toujours la seule enseigne de jardinerie à avoir retiré les pesticides et engrais chimiques de tous ses magasins )

"Comment ça se passe ?
C'est très simple !

  • Les produits doivent être rapportés dans leur emballage d'origine (bidon/boîte) afin de permettre leur identification et leur tri.
  • Les produits collectés concernent aussi bien les produits entamés que ceux non utilisés.
  • La collecte englobe tous les produits phytopharmaceutiques EAJ (Emploi Autorisé dans les Jardins), hors engrais et produits professionnels.
Après la collecte, tous les produits sont pris en charge par CLIKECO, partenaire de botanic et spécialiste de la gestion des déchets. Ils seront acheminés vers des centres de traitements agréés en vue de leur élimination."

 " La loi" est-elle donc la seule aveugle ? Au lieu -au nom de la loi- de pénaliser ceux qui refusent d'utiliser des pesticides, ne pourrait-on envisager une loi qui les interdirait ?


Repost 0
Published by Capucyne - dans Environnement
commenter cet article
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 08:28

Aux lecteurs de la côte atlantique..

Communiqué de la LPO :

 

"Les coups de vent des dernières heures entraînent actuellement un échouage massif de cadavres d’oiseaux marins (Macareux moines, Guillemots de Troïl, notamment,…), dont certains mazoutés, sur les plages de Loire-Atlantique, de Vendée, et plus globalement sur l’ensemble du littoral Atlantique.

Plus de 200 oiseaux en Loire-Atlantique en 2 jours, plus de 200 en Vendée…

 

Afin de mieux cerner les causes de ces échouages (épuisement, mazoutage, autre raison ?) et de procéder à des mesures biométriques (Age-ratio et sex-ratio), les Associations locales LPO Loire-Atlantique, LPO Vendée, ONIRIS-Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l’Alimentation Nantes Atlantique et l’IDAC se mobilisent afin d’activer, avec l’accord de la DREAL Pays de la Loire, un réseau de collecte et de transport des cadavres jusque dans les locaux d’ONIRIS (Centre Vétérinaire de la Faune Sauvage et des Ecosystèmes des Pays de la Loire CVFSE/ONIRIS - site de La Chantrerie - Nantes), où une permanence sera assurée tout le week-end.

 

Si vous êtes témoins d’échouages de cadavres d’oiseaux, vous pouvez vous aussi les acheminer jusqu’au CVFSE/ONIRIS, où seront réalisées les autopsies.

 

Par ailleurs, nous avons été informés par Cap–Atlantique via la Préfecture et la gendarmerie que le fioul arrivé en boulettes est extrêmement toxique.

 

Par conséquent, un certain nombre de précautions indispensables sont à prendre lorsque vous manipulerez ces cadavres : portez obligatoirement des gants, mettez les cadavres dans un sac plastique et/ou un carton étanches. Et surtout, ne gardez pas ces cadavres d’oiseaux chez vous.

 

En cas d’oiseaux trouvés échoués vivants, mais affaiblis, les consignes sont identiques : les oiseaux doivent être transportés rapidement vers le CVFSE/ONIRIS dans un carton aéré."

 

 

Contacts :

LPO Loire-Atlantique : Franck Latraube (06 73 43 89 70) et Mickael Potard (06 45 72 16 02)

 

Repost 0
Published by Capucyne - dans Environnement
commenter cet article
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 06:00

Rien que le titre fait frémir !

J'ai vu cette information sur le blog de Canard jaune. J'ai cru à un canular propagé sur le net...Je me suis dit que c'était trop gros, trop impossible, que l'homme n'en était tout de même pas arrivé là pour gagner de l'argent, que tout le monde s'est assez insurgé contre les "expérimentations" pendant la seconde guerre mondiale pour que de telles pratiques n'aient plus la moindre chance d'exister.

Et bien si !

D'abord à titre expérimental , et maintenant dans certains élevages de Hollande et, semble-t-il en France, on pratique un "hublot" , ouvert en permanence et serti de plastique,  sur le flanc des vaches pour avoir directement accès à leur estomac, pour contrôler, modifier,.ajouter, .en vue d'augmenter la production de lait !!!!!

Je ne copie pas les photos trouvées sur cette pratique, cela me dégoûte trop ! Allez voir les liens ci-dessous

Un ami me confirme que c'est une pratique de L'INRA depuis longtemps, à titre expérimental...

Le "bon docteur Mengele" a fait des émules !!!La barbarie se cachait  derrière le vertueux paravent de la science ; à présent, elle ne se cache plus du tout....

Ce n'est pas (encore ?) sur des humains direz-vous peut-être ? Et alors ?..

..Et si l'on pratiquait un "hublot" dans le crâne de ces dégénérés pour voir l'évolution de leurs cerveaux pervers ?...

 

jardin-de-novembre 9165Paisibles vaches en élévage biologique, derrière chez moi...

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vache_%C3%A0_hublot

http://www.wikibusterz.com/jusquou-ira-folie-hommes-nouvelles-abomination-vache-hublot/

Pour signer la pétition

 

Sur le site de la pétition, je trouve ce commentaire...d'un sûrement "éminent scientifique" (!!!), qui, en toute sérénité, justifie cette pratique !

Voici :

"Benoît-Pierre Demaine · Staffordshire University Stafford   "Contrairement à ce que dit la pétition, les vaches n'en souffrent pas. Le but est d'augmenter le rendement des vaches en étudiant leur flore intestinale; hors, chez une vache, quasiment tous les facteurs de nuisance font diminuer leur production de lait; donc si ce hublot les faisait souffrir, ça irait à l'encontre du but viser: baisser la production de lait, et fausser toutes les mesures. La méthode du hublot a été choisie parce qu'elle est fiable, quasiment indolore, et maitrisée sur l'humain depuis un bail (cf les différentes sondes et autres assistances à la survie, comme les respirateurs, coeurs artificiels, dialises). Certes, l'explication donnée dans la pétition ne donne pas envie; mais elle est polarisée, fausse, et partiale."

 

J'aime beaucoup le "quasiment indolore" et "maîtrisée sur l'humain"...! On se demande ce que cet "éminent monsieur" attend pour se faire installer des hublots pour contrôler sa digestion  ou les brillants produits de son cerveau !

Repost 0
Published by Capucyne - dans Environnement
commenter cet article
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 06:00

L'Hocmard, affluent de l'Erdre est riche mais inaccessible, sinon en bateau...

Un seul petit chemin le borde à son confluent avec l'Erdre, secret et humide, un petit chemin de nature pure où j'aime me promener...

L'autre jour, après avoir longé les rives de l'Erdre, je m'apprête à prendre ce petit chemin qui mène au bas d'un vieux pont sur lequel passe une voie ferrée désafectée.

je dervrais parler de  tout cela au passé ! Je n'en crois pas mes yeux ! Les bords du chemin ont été débroussaillés, une haute grille disgracieuse le longe à présent !

 

  Erdre 8774  Erdre 8772

Un clic sur les photos pour les agrandir

 

C'est que la voie ferrée qui passe là-haut, tout en haut du talus à gauche, a été remise en circulation et que l' "on" a érigé cette "zone de sécurité"...

"Zone de sécurité" ??? Est-ce pour empêcher quelqu'un de gravir le talus aux broussailles enchevêtrées, et de se jeter sous un train ? Je crois que si quelqu'un a vraiment envie de mettre fin à ses jours, ce n'est pas une grille qui l'en dissuadera !

Ou bien, est-ce pour empêcher un enfant de gravir le talus et de débouler sur la voie ferrée ? Déjà, après avoir gravi ce talus, il est impossible de "débouler" ;  ensuite,  je doute fort que des enfants se promènent seuls sur ce sentier et vus la hauteur et la configuration du talus, le gamin aurait le temps de se faire accrocher par le fond du pantalon par la main vigilante d'un parent !

Cette ligne, qui relie Nantes à Châteaubriant doit faire une soixantaine de kilomètres : est-elle maintenant bordée sur toute sa longueur???

Et quand bien même il faudrait une "zone de sécurité", pourquoi ne pas avoir posé ce rempart en haut du talus le long de la voie ferrée au lieu de défigurer ce sentier ?

Le charme et la beauté sont des choses fragiles...là, ils se sont envolés sans retour...

 

 

Repost 0
Published by Capucyne - dans Environnement
commenter cet article
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 09:30

divers 8243

 

Fauchée, la faucheuse, volée, dévorée, phagocytée !

Quel imprudent l'a posée et abandonnée là, le long d'un petit arbre? Depuis combien d'années?

Son métal ne fait pas le poids face à la force de la nature qui reprend ses droits !

Inexorablement, la vie pousse et mêle inextricablement l'arbre et la faucheuse ...

 

divers 8246

Repost 0
Published by Capucyne - dans Environnement
commenter cet article
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 07:40

 

2 avril 2011 (7)

Un an après la catastrophe, les japonais, conscients que leur gouvernement ne disait pas la vérité ont fait appel entre autre à la CRIIRAD qui leur a fourni des instruments de mesure de la radioativité des aliments, et aussi celle "à l'intérieur des personnes."

Un an après la catastrophe, à Fukushima, à 60 kms de la centrale, la radioactivité est 10 fois supérieure à la normale...Et dans la mer...? Et ailleurs...?

Un an après la catastrophe, le candidat Sarkozy déclare que , s'il est élu, il n'est pas question de fermer la centrale de Fessenheim ... 

Le 11 mars  2012 , ":Un an après jour pour jour, une immense chaîne humaine va relier Lyon à Avignon, dans cette vallée du Rhône où quatorze réacteurs nucléaires exposent des millions de gens à un risque intolérable".  link

Repost 0
Published by Capucyne - dans Environnement
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 06:00

La Compagnie Armoricaine de Navigation, filiale du Groupe Roullier de Saint-Malo, souhaite mettre en place un projet d’extraction de sable coquillier en baie de Lannion, dénommé gisement Pointe d’Armor, à proximité immédiate de Trébeurden, de l’Ile Grande et de la réserve naturelle des Sept-Iles (qui est un site important de nidification du fou de Bassan!). Ce projet a pour but d’extraire plus de 8 millions de m3 de sable en 20 ans par 40 m de fond entre deux zones Natura 2000. L’activité prévue sur cette zone va entrainer un impact négatif sur l’activité de pêche, ainsi que sur la préservation de la biodiversité (habitats/espèces faune/flore) du site et alentours.

 

Brocéliande0108La LPO soutien le collectif d’associations « Le peuple des dunes en Trégor » dans ses actions et vous invite à signer la pétition sur :

http://lepeupledesdunes.com/

 

 

 

 

 

 

 Fous de Bassan (photo LPO)

 

Ce message, reçu de la LPO me touche car je suis amoureuse des fous de Bassan! 

Repost 0
Published by Capucyne - dans Environnement
commenter cet article

Présentation

  • : La nature et la plume
  • La nature et la plume
  • : Observation des oiseaux Regards sur la nature -
  • Contact

Profil

  • Capucyne
  • département:Loire-Atlantique
  • département:Loire-Atlantique

Texte Libre

Tous les textes et photographies de ce blog sont protégées par la loi sur le copyright et ne peuvent être utilisées sans l'accord de leur auteur.

Articles L. 111-1 à L. 111-5, L. 112-1 à L. 112-4, L. 113-1 à L. 113-9, loi sur la propriété intellectuelle


Recherche

Archives