Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 06:00

 

Sylvain 0138

 

Parfois, l'identification d'un papillon est un vrai casse-tête...celui-ci , qui a accompagné mes randonnées dans le sud-ouest, omniprésent et somptueux avec sa robe noire et blanche, sa grande taille...en est un exemple.

Sylvain, ou silène ? Et parmi les sylvains, le petit sylvain? Le sylvain azuré ? (Ce n'est pas le grand c'est certain!) Sa taille? Le sylvain fait 50 mm, le silène 70 mm. Mais allez donc demander à un papillon de s'arrêter pour se faire prendre ses mensurations !!! Et j'ai beau scruter ses taches blanches, les tourner dans tous les sens, je ne sais pas ! Et ces points festonnés bleutés? A qui appartiennent-ils ?...

 

Sylvain 0132

 

Il volait en août, dans le sud -ouest... Mon ami le baryton l'appelle le "sylvain-silène"...Ca ne m'aide pas,  mais c'est pratique...

 

Dernière heure : les avis convergent : mon beau ténébreux est bien un sylvain azuré!

Partager cet article
Repost0
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 06:00

C'est un peu le colibri des pays chauds, transposé en zone  tempérée! sauf que...ce n'est pas un oiseau, mais un insecte, un insecte qui fait du vol stationnaire . C'est "l'oiseau mouche" version papillon; je l'ai rencontré dans le sud-ouest... 

Originaire du sud de l' Europe, il s'y reproduit toute l'année et peut migrer vers le nord, plus ou moins haut...

 

moro-sphynx 0106

 

Sa longue trompe lui permet d'attraper le nectar que les autres insectes ne peuvent atteindre. Il

adore les petunias, geranium, lavande, sauge...

 

Comme les autres sphynx, il appartient aux papillons de nuit, corps trapu et brun, égayé cependant de taches jaune-orangé sur les ailes, mais il vole le jour, comme son cousin le sphynx gazé, ou comme certains autres papillons (tels l'écaille chinée).

 

moro-sphynx 0111

 

Voir  Le sphinx gazé

Partager cet article
Repost0
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 15:00

C'est l'été ! Les papillons profitent de la chaleur pour danser leur ballet aérien sur la moindre fleur. Parmi  eux, il y a les courageux, ceux que l'on voir tout le temps et...les autres...

Le citron fait partie des autres. Il sait que s'il veut voyager loin, il doit ménager sa monture...or, on a  vu que le citron est un grand intrépide, puisqu'il est l' un des rares papillons à passer l'hiver à l'état adulte. 

De plus, deux jours sans boire et le citron trépasse... Alors, par grande chaleur, le citron reprend sa position d'hiver, accoché à l'ombre...

 

Citron 0285

 citron mâle

 

Mais il doit se méfier : les oiseaux ne dédaigneraient pas un citron tout frais à se mettre dans le bec par ces temps de canicule ! C'est là qu'éclate au grand jour le génie du citron en matière de camouflage !...

 

Citron 0249

citron  mâle

 

Les papillons , en effet, ne peuvent pas se soustraire à leurs prédateurs par la fuite ! En matière de vitesse, ils ne font guère le poids ! Il ne leur reste que deux options :

 

1- l'intimidation:

C'est la technique de certains papillons, comme par exemple l'écaille chinée. C'est un papillon de nuit qui vole aussi le jour..

 

Si ,posé, il fait dans la sobriété, -rayures blanches sur fond noir-... ecaille-chinee 0156 écaille chinée

 

...en vol, il affiche haut et fort ses couleurs : son rouge flamboyant ne passe guère inaperçu !

 

ecaille-chinee 0322

 écaille chinée 

 

Pourtant, les oiseaux l'ont appris à leurs dépens: ce rouge magnifique est un charmant poison qui décourage ceux qui se sont risqués à le goûter !!!

 

ecaille-chinee 0339

  écaille chinée

 

2- le camouflage:

Le citron est le roi du camouflage.

Si, en vol, le jaune soutenu du mâle est bien visible (la femelle est plus "verte"), au repos, le petit malin se déguise en feuille...

 

Citron 0300

  citron mâle

 

Voyez plutôt, tout y est : l'aile en pointe, la couleur -verte mais pas trop vive-, les nervures, le pétiole, et même... les fausses tâches de "rouille" pour ne pas faire trop neuf ! Il n'est pas rare de voir une mouche ou une syrphe se reposer sur cette feuille-citron qui, bien sûr, ne bronche pas d'un cil ...

 

Citron 0293

citron mâle

 

Son cousin, le citron  de Provence, lui, est un peu plus visible. 

Lors de mon article sur ce papillon,, on m'a dit qu'il était difficile de le reconnaître au repos.

 

Citron-de-Provence 0332 J'espère que cette photo fera ressortir les différences...

  citron de Provence 

Articles précédents sur le citron :

La vie privée du citron : 1 - le premier papillon

La vie privée du citron : 2 - hiver

Le citron de Provence

Partager cet article
Repost0
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 14:45

azuré, juil.2012 (3)Azuré commun mâle

 

Il est immobile...Il rêve...Il se laisse bercer par la torpeur du ciel bleu qui lui sert de miroir et qui colore ses ailes d'azur...

Partager cet article
Repost0
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 06:00

dans les gorges de la Nesque (1)

 

J'ai vu passer un citron dans la chaleur du sud... Ciel ! ...Trop mûr ?..Victime d'un coup de soleil ?...

Que nenni ! Pas la peine de se précipiter avec la crème solaire : ce citron là n'est pas un citron de mon jardin,  c'est un cousin, le citron de Provence dont les ailes antérieures se parent d'une tache couleur du soleil couchant, surtout lorsqu'elles sont ouvertes. Lorsque le citron de Provence se pose, comme tout bon citron qui se respecte, il ferme les ailes et son "coup de soleil" ne se remarque que par transparence.

 

Son aire de répartition :

  aire du citron de Provence

Sur le citron "ordinaire" :

La vie privée du citron : 1 - le premier papillon

La vie privée du citron : 2 - hiver

et aussi : La vie privée du citron : 3- tenue de camouflage

Partager cet article
Repost0
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 06:00

Leur nom pourrait laisser croire que ce sont des "lève-tôt"! Mais non! Les aurores se lèvent à midi en ce moment : ils attendent que le soleil ait un peu réchauffé les rigueurs matinales, mais alors, ils rattrapent le temps perdu en grasse matinée et volent de fleur en fleur, dans un battement d'ailes orangées à leurs extrémités , pour Monsieur Aurore.

 

31 mars 2012 (22)

 

Madame elle, joue la délicatesse d'un blanc rendu un peu bleuté par les nervures de la face externe de ses ailes. Tous les deux ont l'extrémité des ailes bordée de noir.

 

31 mars 2012 (16)

 

Il n'est pas rare de voir le couple d'aurores évoluer  en un gracieux ballet aérien..

  Les plantes hôtes sont la cardamine hirsute , la cardamine des prés, la lunaire (monnaie du pape), entre autres...Et comme cardamine hirsute et lunaire sont abondantes au jardin, j'ai la chance de voir les aurores se lever chaque jour!

De mars à juillet, on peut les voir voler, mais...il n'y a qu'une seule génération par an...

 

Et là...enhardie par les insectes en vol que j'ai photographiés, bourdons, abeilles, syrphes...je me suis dit "pourquoi pas un papillon"?

Ma patience et mes efforts ont enfin été récompensés, car voici Madame Aurore en vol ...

 

31 mars 2012 (13)

 

...et Monsieur !

 

31 mars 2012 (25)

 

31 mars 2012 (27)

Partager cet article
Repost0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 09:00

pulpes 20264

Mon citron zélé de l'autre jour est retourné se coucher depuis que les températures ont chuté!

Les papillons qui passent l'hiver à l'état adulte ne sont pas légion : une douzaine d'espèces tout au plus.

Le citron, lui, non seulement passe l'hiver à la belle étoile, mais contrairement aux autres espèces qui prennent soin de se mettre à l'abri, dans une cabane, un grenier, un tas de bois..., il se moque du mauvais temps.

En octobre, il se suspend au milieu d'un massif de ronces, lierre, houx et, sans s'occuper de savoir s'il a un parapluie feuillu au-dessus de la tête, s'endort.

La neige tombe ? La pluie fait rage ? Le citron supporte jusqu'à - 20 °.

Seul le vent le fait parfois sortir de sa léthargie : Il s'accroche alors de ses six pattes pour ne pas être emporté...

Si le soleil pointe le bout de son nez en plein hiver, le citron peut s'offrir une petite balade sur la neige, au risque d'épuiser ses réserves avant l'arrivée du printemps et de succomber avant de pouvoir faire sa cour à la Belle au bois dormant qui se réveille en mars!

 Complètement givré, le citron !

 

   Pour mémoire :  La vie privée du citron : 1 - le premier papillon

A voir aussi : La vie privée du citron : 3- tenue de camouflage

Partager cet article
Repost0
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 06:00

29 février...  ..........................................        

 

Une  fleur jaune échappée de sa tige, une impatience de printemps, ficaire ou déjà bouton d'or ??? Elle passe devant la fenêtre, rutilante et fébrile...

Je cours au-dehors...Un citron, le premier citron de l'année !!! Je jubile ! Le premier citron me fait toujours cet effet là !

La jubilation du citron ne fait non plus aucun doute : il vole, battant follement des ailes jaunes...citron (bien mûr), citron pressé, sans jeu de mots, citron affairé, citron insaisissable...

A chaque fois c'est la même chose... Je suis un moment le papillon, espérant faire son portrait...contre toute attente : le premier citron ne se pose pas, ne cherche pas de fleur éclose...sa fleur à lui, c'est mademoiselle Citron... Mais où est-elle ? Il court , il court, le citron, les ailes frémissantes, il cherche, ... Ne comprend-elle pas l'urgence printannière ?

Mais non...elle dort encore, mademoiselle Citron, elle se réveillera dans une quinzaine de jours, soupirant coquettement, comme la rose du petit Prince "je suis encore toute ebouriffée", elle se réveillera pâlichonne du sommeil hivernal, mais aux yeux de mon citron, parée de séduction...

 

 A suivre...La vie privée du citron : 2 - hiver

et La vie privée du citron : 3- tenue de camouflage

                                                                                               

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 08:20

 

15 oct. 2011 (13)

Avez-vous remarqué combien les ternes papillons de nuit ont des chenilles colorées? Compensation ? Lot de consolation?

Celle-ci se lovait sur les feuilles du plantain lancéolé en compagnie de deux de ses soeurs... ne sachant comment les garder "au chaud" pour les observer...je ne les ai plus revues le lendemain. Parties? mangées ?

J'ai cherché...cette chenille est celle du noctuelle de la patience (viminia rumicis)...

Ce papillon nocturne répandu et peu exigeant donne deux ou trois générations par an et hiverne à l'état de nymphe qui...patiente jusqu'au printemps ( je me suis demandé si son nom venait de là, ou plutôt de la patience sauvage que la chenille affectionne...)

La chenille vit à découvert  et se nymphose au sol ou parmi les feuilles, dans un cocon à la consistance de parchemin.

 

Voir aussi : Défilé de chenilles

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 09:22

Les papillons, vulcains, nacrés, myrtils et piérides continuent de batifoler sur les fleurs et les pommes blettes au jardin...

Voici une piéride (du chou , du navet ou de la rave!!!?...)Tout le monde connaît sa petite chenille verte et ...les petits points noirs qu'elle laisse sur les feuilles de ...chou (ou de capucine aussi...). Elle ne mange que les feuilles périphériques, contrairement à la noctuelle du chou qui s'attaque au coeur de la plante...!

 

15 oct. 2011 (35)

 

Mais la petite chenille verte...les mésanges l'adorent ! Miam !  Heureusement, elles sont parfois distraites...

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : La nature et la plume
  • : Observation des oiseaux Regards sur la nature -
  • Contact

Profil

  • Capucyne
  • département:Loire-Atlantique
  • département:Loire-Atlantique

Texte Libre

Tous les textes et photographies de ce blog sont protégées par la loi sur le copyright et ne peuvent être utilisées sans l'accord de leur auteur.
Articles L. 111-1 à L. 111-5, L. 112-1 à L. 112-4, L. 113-1 à L. 113-9, loi sur la propriété intellectuelle


Recherche

Archives