Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 09:00

 Défilé pacifique, nonchalant , coloré...Depuis que je photographie, je les vois, ces représentants du petit peuple des herbes et des fleurs, innombrables, jolis, à la frimousse originale ou rigolote. Moi qui ne connaissais que les mouches- guêpes -abeilles- libellules - ou araignées et coccinelles, je découvre tous les autres , jamais les mêmes, jour après jour, sur les fleurs et les herbes de mon jardin ou les haies de promenades, et...je les admire...

Voici... 

...la cicadella viridis, "cicadelle verte". Verte??? Mais elle est bleue! Eh oui, elle est bleue, c'est un mâle; verte, c'est la femelle...Elle pond sur les ramures de  certains fruitiers...

 

Encore un mâle! On le reconnait à ses grosses cuisses!( Mais oui!) C'est l'oedemera nobilis, "l'oedémère noble"( mais non, pas l'eau-de-mer, bien qu'il en ait la couleur!). C'est un végétarien qui se nourrit du pollen des fleurs!

 

Celui-là, on le trouve souvent en train de se faire rôtir au soleil  (c'est pour çà qu'il est rouge !?) sur les ombellifères, ou de s'y accoupler! C'est le "téléphore fauve", qui, s'il ne dédaigne pas une petite sucée de pollen, préfère cependant les pucerons et les petites larves!

 

C'était, bleu, vert, rouge...le défilé du 14 juillet au jardin!

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 08:02

Je connaissais l'histoire de la dame perchée sur une chaise , une minuscule souris à ses pieds...

Je connaissais la phobie des serpents qui s'étend parfois aux malheureux vers de terre...

Je connaissais les araignées qui transforment la plus douce des ménagères en furie sanguinaire...

Je ne connaissais pas la phobie des punaises!!!

En lisant un grand nombre de commentaires reçus après mon précédent article, j'ai été fort étonnée de cette levée de boucliers!

Jugez plutôt:

 

"""" 

   "beurrrkkkk !!! Je n'aime pas ces bestioles !!!

  Beurk.. beurk !.....  

  ça pique pas cette bestiole??

  •   A la fin de l'été on est envahis de punaises dans la chambre, retour dehors presto, ça sent trop fort ...

  • Maman nommait cela "Bernat pudèn" avec l'accent gascon s'entend, et je fais de même !

  Bonjour Capucyne, il y en a plein cette année des punaises, elles me sucent les fraises, GRRRR!!!

  Ah ces punaises! Etrange comme insecte. Mais il ne faut surtout pas les toucher, elles dégagent une sale odeur , c'est affreux!

  Heu attends si je comprends bien : c'est une montre ? ok, posée sur un bras ? toujours ok ? et la punaise est sur ce bras ? Quel horreur !!! moi qui ai une peur bleue des insectes !!

  là c'est une vilaine bébéte, c'est dingue ce que l'on peut voir quand il fait beau, punaise oh jolie punaise, ça pique ??

  justement c'est celles ci qui s'attaquent à mes framboise,  et là  franchement j'aimerai bien m'en débarasser  grrrr

  Même dorées, je préfère les voir de loin !

  bien jolie photo, malgré que je déteste ces bestioles...

  En plus elle va laisser de l'odeur....

Cà pue! "

                                       """"""""""

 

Ce que je ne comprends pas, c'est...pourquoi!?Moi, je la trouve plutôt jolie et élégante, la petite"corée" avec son habit bicolore.

Aux "beurk" et aux "je déteste", je ne peux pas répondre...Les goûts et les couleurs...Quant à faire peur...??? Ma grand-mère me disait: "la petite bête ne va pas manger la grosse!"

Par contre je peux certifier que cette charmante punaise , outre qu'elle ne m'a pas piquée!,ne m'a laissé aucune odeur, ne m'a jeté aucun jet vénéneux sur les doigts! Et pourtant! ...Je voulais la photographier dans son milieu naturel, sur une feuille par exemple, et non sur un bras ou une montre! Mais elle avait atterri là, et...s'y trouvait bien: j'ai eu beau la faire passer sur mon doigt et de là, vouloir la déposer sur une feuille, elle ne voulait rien savoir: la chaleur de la peau devait lui plaire,  qui sait! Elle revenait sur le doigt ou sur la main!

Envoyer un jet de mauvaise odeur est une façon de se défendre et une punaise que l'on n'attaque pas  ne le fait pas. Si on cherche à l'écraser, évidemment... d'ailleurs, toutes les punaises ont-elles cette réputation ou seulement celles que l'on appelait les "punaises des bois"?

(Ma prof d'histoire-géo , en terminale, disait que le whisky avait goût de ...punaise écrasée!!!)

J'ai lu que la corée se nourrit de renouées, d'oseilles , de patiences, de rhubarbes.

Je ne sais pas si c'est cette espèce qui goûte fraises et framboises.

J'ai moi aussi des framboises qui ont reçu la visite de punaises et elles ont un goût...reconnaissable! Mais ces visiteuses  font peu de dégâts et je leur laisse bien volontiers quelques framboises, tant qu'il ne s'agit pas d'une invasion!.. (Et puis, des insectes qui savent lire l'heure d'un léger effleurement d'antenne...vous en connaissez beaucoup?)

Pour  réconcilier avec les punaises ceux qui les regardent d'un sale oeil, voici

le pentatome rayé ou " punaise arlequin": n'est -elle pas ravissante, avec son petit pyjama rayé  ? (voir aussi Pentatome rayé )

........................

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 08:40

Déjà ?!...

Oh, punaise ! Je vais être en retard !!!

Partager cet article
Repost0
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 08:18

Après trois jours sans pluie, les abeilles sont revenues et , j'en ai trouvé une dizaine noyées , en rentrant...

Il fallait faire quelques chose!

 

A la sortie de l'hiver, les abeilles ont en effet un grand besoin d'eau pour élever les jeunes larves; cette eau sert à préparer la gelée royale destinée à alimenter les larves au premier stade de leur développement.

Quand la tempétature de la ruche est élevée, en été, ou en période précédant l'essaimage, les abeilles ont aussi besoin d'eau pour rafraîchir la ruche.

Certains apiculteurs fournissent à leurs abeilles de l'eau sucrée au miel , ou , au moins , mettent de l'eau à proximité de la ruche...

Puisque les abeilles ont décidé de venir chercher l'eau dans le petit abreuvoir des oiseaux,mais qu' un rien suffit à les faire tomber,  j'ai suivi ces conseils :

pour éviter les noyades, j'ai disposé à la fois des brindilles en appui sur le bord de l'abreuvoir et j'ai mis à flotter des morceaux de bouchons coupés

 

Des radeaux pour les abeilles!

 

Les abeilles ont déjà assez d'ennuis sans , de surcroît, périr noyées dans leur quête de l'eau! Quel souci!

 

  Je remercie Jean-Luc, qui a pratiqué l'apiculture,  et "abeille -pat", qui est apiculteur (voir  son blog : link) ,pour leurs remarques et leurs conseils. 

Partager cet article
Repost0
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 07:00

 

Jeudi, j'ai tout à coup remarqué un grand nombre d'abeilles sur les parois de "l'abreuvoir aux oiseaux". , dix, quinze, vingt abeilles agglutinées, presque immobiles, comme échouées là au bord de ce petit point d'eau qui ne s'était pourtant pas transformé en miel!

Il n'a pas plu , ou si peu, depuis plus de quatre semaines, que je me suis dit qu'elles avaient soif.Il n'est pas rare de voir un insecte venir boire, mais vingt!!! Et pourquoi cette léthargie apparente? Après avoir bu, elles restaient là, comme épuisées. deux d'entre elles flottaient dans le petit bac, noyées!

Dans ma tête, un scénario "catastrophe" s'est fait jour: étaient-elles empoisonnées par des pesticides et avaient-elles besoin de boire???

J'ai cherché "apiculteur " dans les pages jaunes, pour demander conseil...Rien...

Une autre est tombée à l'eau...Alors, armée d'une cuillère, pendant une heure, je suis allée repêcher les imprudentes ou les maladroites qui perdaient pied! J'en ai sauvé trois...

Le soir tombait. Quelques-une bourdonnaient autour de moi..Hum...!J'essayais de me mouvoir lentement avec ma cuillère...parce que, quand même, vingt abeilles, cela fait beaucoup quand on ne les connaît pas!

Ce même soir, je suis "tombée " sur un article de "jardin Zen" qui faisait la même observation... link

Vendredi, en revenant du travail, je suis allée jeter un coup d'oeil...

 

 

Les abeilles étaient de retour. je leur ai offert de l'eau dans des couvercles de bocaux, pour éviter les noyades, sans succès.

Je suis restée un long moment à les observer : après avoir bu et être restées longtemps immobiles, elles repartaient , toutes dans la même direction, vers la ruche, bien sûr!

Maeterlinck et sa "vie des abeilles "ne m'a pas éclairée, mais, dans un livre de Anne et Jacques Six, j'ai appris qu'au début du printemps, les premières sorties des abeilles sont réservées à l'approvisionnement en eau qui permet de diluer le miel trop visqueux de la saison précédente. Plus tard, le nectar fluide suffit aux besoins.

Lors de très fortes chaleurs, l'abeille fera à nouveau provision d'eau pour la déverser sur les rayons: elle sera alors évaporée par les ventileuses...

J'étais soulagée d'apprendre que tout était normal. le froid a peut-être retardé les sorties et, en l'absence de points d'eau naturels par suite du manque de pluies, elles ont trouvé mon abreuvoir à oiseaux, peut-être loin de leur ruche!

   

Aujourd'hui samedi, il a plu ,un peu, et je n'ai pas revu les abeilles : elles ont sans doute trouvé de l'eau plus près de chez elles!

 

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 07:54

Dimanche 15 novembre-

Una ami me téléphone:
"Que fais-tu aujourd'hui?"
"Et bien, là, j'étais en train de photographier ...des trous de balanins".
Silence horrifié et incrédule au bout du fil...
"Des trous de bal ...à quoi??!!!!!!!!!!"
Je me rends compte du mauvais jeu de mots involontaire et le fou-rire me prend...
"Des trous de..balanins, dans les glands!"
"Aaaah!?" Cette fois, (un vieux souvenir de cours de biologie a dû lui revenir), il a compris!
"Saine occupation pour un dimanche matin!"...

C'est vrai, j'ai passé une demi-heure à ausculter la mer de glands au pied du chêne, pour y trouver ces fameux trous...Tant que j'y suis, j'ai cherché aussi parmi les chataîgnes qui attendent le feu de bois...
Si l'on peut observer, en étant attentif, les oiseaux et les animaux en quête de glands, il faut regarder d'un peu plus près pour repérer les balanins!

Il était une fois, trois cousines de la famille des "Balanin"...C'était l'été...

...........................................
.....................................................................photo guide des insectes Vigot

Ces insectes aux gros yeux noirs et à l'allure étonnée, décidèrent d'aller se balaner- pardon, se balader,- pour chercher un endroit où pondre leurs oeufs, les mettre à l'abri et permettre aussi à la future larve de se nourrir , bien au chaud dans  son garde-manger...
La première , le balanin éléphant (" balaninus elephas"),choisit une châtaigne pas mûre, la seconde, le balanin des noisettes ( "balaninus nucum"), réussit à percer l'enveloppe tendre d'une... noisette de l'été , et  la troisième , balanin des glands,('balaninus glandum") jeta son dévolu sur un beau gland encore tout vert, tendre et dodu.
Comme il faut une bonne prise pour s'arc-bouter et pouvoir faire pénétrer son rostre en forme de trompe d'éléphant dans le trou choisi, le trou est souvent percé dans, ou près du chapeau du gland.
La larve se nourrit tranquillement de l'amande pour ressortir à l'automne,(en perçant un trou en sens inverse), sous la forme d'un petit vers bien grassouillet, une fois sa croissance terminée. Elle hiverne alors dans la terre et se nymphose au printemps suivant..;Si elle a moins de chance, elle finira dans le ventre d'un geai ou d'un écureuil , ou bien vous la retrouverez... grillée
, dans la chataîgne que vous vous apprêtiez à déguster devant  votre feu de cheminée...



Merci à Anoucha (link) de m'avoir rappelé l'existence des balanins!

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 08:14

Je rencontre le baryton ami de Giono.Il a l'air contrarié:
"On m'a volé ma chenille!"
"Pardon ???..."
Il m'explique qu'il a trouvé une belle grosse chenille, bien velue, verte et jaune, dans sa jardinière de capucines.
Trouvant les feuilles trop petites pour une bestiole aussi dodue, il a gentiment placé la chenille sur une large feuille de capucine de son jardin et a regardé (avec attendrissement) la feuille se festonnner sous l'appétit de la belle dame.
Mais le lendemain:
"On m' a volé ma chenille!"
Envolée, disparue...
Je n'ai pas d'explication: les mésanges, accenteurs mouchets qui visitent son jardin ne mangent pas de chenilles poilues. Et se transformer en papillon à cette saison ne me paraît pas réaliste! Pas de chenille non plus sur les feuilles aux alentours...

Le jour suivant, il est tout fier:il a trouvé, toujours dans sa jardinière, une petite chenille verte qu'il a précautionneusement déplacée, roulée en boule comme un chaton,sur la même grande feuille de capucine...
Et un jour plus tard... (cette fois je suis en visite):
"On m'a encore volé ma chenille!"
Cette fois, je soupçonne une mésange: elles aiment bien ces petites bestioles vert tendre!
Je me penche sur la feuille du drame:...mais je ne suis pas la seule: une sorte de gendarme en costume d'opérette, dépêché sur place, les pieds dans l'eau, semble enquêter avec perplexité sur le lieu du crime...


Partager cet article
Repost0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 08:07

.............

Avant le froid et la pluie, cet insecte profite encore paresseusement de la tiédeur du soleil d'octobre, sur la tranparence de la fleur de dahlia...

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 09:38

Merci à Danie, Zip de Zoup, Cathline, valfleury et Tienouz qui ont identifié mon araignée et m'ont permis de chercher à en savoir un peu plus sur elle pour compléter mon article...

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 11:00



Ronde comme un oeuf, un oeuf à pattes, sur la verveine de Buenos Aires, elle a l'air toute inoffensive! L'araignée crabe, de son nom savant "misumena vatia" ou thomise ,ne tisse pas de toile. Elle s'approche de sa proie (abeilles, papillons...) par derrière et d'un seul coup la mord à la nuque...
Elle peut modifier légèrement sa couleur en fonction de la fleur sur laquelle elle se trouve. Ici, c'est vraissemblablement un mâle, la femelle est verdâtre...

Pour les curieux, voici le site d'un enthomologiste qui en sait long sur les thomises!

http://www.e-fabre.com/e-texts/souvenirs_entomologiques/araignee_crabe.htm

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : La nature et la plume
  • : Observation des oiseaux Regards sur la nature -
  • Contact

Profil

  • Capucyne
  • département:Loire-Atlantique
  • département:Loire-Atlantique

Texte Libre

Tous les textes et photographies de ce blog sont protégées par la loi sur le copyright et ne peuvent être utilisées sans l'accord de leur auteur.
Articles L. 111-1 à L. 111-5, L. 112-1 à L. 112-4, L. 113-1 à L. 113-9, loi sur la propriété intellectuelle


Recherche

Archives