Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 15:00

 La Réunion, suite...

 

Les forêts primaires disparaissent, celle d'Amazonie s'étiole comme une peau de chagrin, détruite par les trafiquants de bois, emportant avec elle ses secrets, ses milliers de plantes inconnues, sa faune, la vie et la sagesse de ses habitants...La forêt primaire ! Un monde à l'état originel, jamais remplacé, irremplaçable, perdu à jamais s'il est détruit! Une richesse inestimable pour l'humanité!

Et voilà qu'il en existe une à la Réunion, à l'est des trois cirques, une vraie forêt primaire, avec des arbres aux bois de couleurs, des fougères géantes,une végétation follement dense...la forêt de Bebour-Bélouve...S'il est un lieu qui m'émeut à la Réunion, c'est celui-là...

Il faut y entrer sur la pointe des pieds et mesurer sa chance!

 

Fougère arborescente

 

Pour la situer,  voir  la carte de l'article: :Dans l'océan indien...

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 00:00

La Réunion, suite...

 

Les bassins et étangs, sont des lieux calmes et beaucoup plus faciles d'accès que les cirques!

Eaux douces calmes et limpides qui semblent, dans les bassins formés par les roches, sourdre de la pierre, et se faufiler dans la luxuriance de la végétation tropicale...

 

Bassin vital (tour des roches, à Savanah )

 

 

  Bassin long, Savanah

 

 

  Etang Saint-Paul

 

  Grand étang , à l'est, dans les hautes plaines...

.....................

 

 

.

 

Et puisque l'on parle des eaux douces, une sage précaution est d'emporter sa cape de pluie quand on part en promenade ou en rando,.(et si l'on n'est pas sûr de rentrer tôt, une lampe frontale...car la nuit tombe à 18 h l'hiver (en ce moment ) et à 19 h l'été!)

Voyez plutôt:

 

............................

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 07:50

 

 

La Réunion, suite...

 

On dit souvent que la Réunion est le paradis des randonneurs...le paradis? c'est à voir! Ou alors, c'est le paradis après le purgatoire! Je plaisante...un peu!

Les sentiers de la Réunion , qui suivent un relief qui va de 0 mètres à 3069 mètres , sur une superficie de la moitié d'un département ,sont évidemment un peu...pentus...Si l'on ajoute à cela les pluies qui ne sont jamais bien loin et qui rendent la terre et les pierres glissantes, on comprend certaines mises en garde...

"RESERVE AUX MARCHEURS EXPERIMENTES- ACCES INTERDIT PAR GROS TEMPS"

La dénivellée est toujours importante sur une distance relativement courte...

Les trois cirques, Cilaos, Salazie et Mafate, sont les endroits rêvés pour la randonnée...refuges anciens d'esclaves en fuite...

Le cirque de Mafate , le plus sauvage, n'est accessible que par des sentiers (escarpés) ou par...hélicoptère (qui ravitaille les mafatais! )

Pas de voitures, pas de moteurs! Des îlets, séparés par des ravines...

Cette fois, nous pénétrons à Mafate par la rivière des galets .

 

Entrée à Mafate par la rivière des galets.

 

Après une demi-heure de 4/4 ou deux heures de marche d'approche, six passages dans l'eau , puis quatre passages à gué de la rivière, le chemin se met à monter en lacets vers l'îlet Aurère...

 

.......................

Trois heures de montée (souvent raide) plus tard, c'est le calme de Mafate, cette atmosphère particulière, sereine et comme hors du temps...

 

L'école de Aurère

 

L'école est fermée, pourtant c'est vendredi et la rentrée avait lieu le 19 août...c'est que les écoliers de la petite école travaillent du lundi après-midi au jeudi soir: l'instituteur rentre alors chez lui, quelque part "en bas"..Pour être instituteur à Mafate, il faut être sportif et avoir la vocation!

A l'îlet à Malheur, (une demi-heure plus tard), il y a 11 élèves, (et 41 habitants)dans une seule classe, de la maternelle au CM2...l'allée qui mène à la petite église semble sortie d'une maison de poupée ou d'un conte de fées...

 

L'arrivée à l'îlet à Malheur

 

Dans chaque îlet, un ou plusieurs gîtes accueillent les randonneurs...Le soir tombe vite à la réunion, à Mafate encore plus...Pluie fine, brume, estompent les reliefs... Un chien aboie, une radio perce le silence, puis tout s'éteint...

 

 

Cirque de Mafate

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 08:00

La Réunion, suite...

 

L'eau et....le feu!

Il fait souvent parler de lui, se réveille une ou deux fois par an ( en ce moment, il commence d'ailleurs à s'agiter, trembler, tressauter...), crache, s'agite, modifie son cratère, coule sa lave jusqu'à la mer...Le piton de la Fournaise ne présente cependant pas de grand danger, canalisé,  si l'on peut dire, par son enclos, dans lequel on doit descendre, par le pas de Bellecombe, si l'on veut randonner autour des cratères.

Pas de sentier, mais on marche sur la lave, en essayant de ne pas s'éloigner des points blancs qui jalonnent le "chemin", sous peine, en cas de brouillard, (et il est fréquent!!!)de ne pas retrouver la "sortie"!

 

Nous avons dormi à proximité, pour assister, entre 5 h 30 et 6 h, au spectacle "inoubliable "du lever du soleil au pas de Bellecombe! ...

A cinq heures, les premières lueurs et le ciel dégagé promettaient des merveilles , et au moment où le soleil allait sortir de sa nuit...un écran de nuages et de brume est venu nous faire enrager!

..................................

Que faire? Attendre, une demie- heure, une heure...la brume, toujours..Que faire? Elle peut durer toute la journée...

Nous décidons d'y aller...

 

.................................

   

Plat jusqu'au" trou de fourmi" du petit cratère 'Formica Léo ...

........................

 

... le "chemin" monte ensuite jusqu'aux cratères, et, miracle, une éclaircie dans le voile nuageux nous laisse par instants entrevoir (le temps de la pause casse-croûte), le paysage alentour,  battu par un vent turbulent, et les cordées façonnées par la lave...

 

 

 

....................................

 

La descente se fait entre éclaircies et brouillard, l'oeil attentif aux points blancs salvateurs! 

En sortant de l'enclos,nous pouvons voir enfin la désertique plaine des sables , entièrement dégagée...

 

 

Pour les curieux...

 

..........

 

...........................

.................................Schéma et cartes:: Jean-Christophe Villon: "La réunion, île nature. "

 

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 07:34

La Réunion, suite...

 

La barrière de corail sert aussi d'abri à bon nombre de poissons tropicaux... 

Les requins eux, restent derrière!...

Plat ailes jaunes

 

 

 

Ici, à l'aquarium de Saint-Gilles...

 

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 21:00

La Réunion, suite.....

   

 Baignade dans le lagon à l'Hermitage- (c'est moi qui...prends la photo...)

 

 "Vous vous baignez"??? Elle n'est pas trop froide"???

Froide, l'eau???! Pour la bretonne que je suis, elle est chaude  et je m'y plonge d'un seul coup jusqu'au cou ! Les habitants de l'île sont plus frileux! C'est l'hiver à l'île Bourbon!  Pourtant,  l'eau paraît chaude , comparée aux 23° extérieurs...

Malgré les rouleaux de l'océan, on peut se baigner...à certains endroits, dans le lagon délimité  par la barrière de corail (ce qui en reste!): Là, protégés des vagues, des courants et des ...requins, on peut faire trempête dans l'eau transparente et bleutée,malgré les coraux morts qui écorchent sournoisement les pieds et les roches qui permettent un bain,  mais pas de nage digne de ce nom.

 

 

Le lagon, vu du parapente, au-dessus de Saint-Leu: on voit nettement la ligne blanche formée par les vagues qui éclatent sur la barrière de corail.

 

( Le petit trait bleu en bordure de la côte, sur les cartes précédentes, indique la barrière de corail).

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 08:00

                                                                    ..   

 

Entre Madagascar et l'île Maurice, dans l'océan indien, voici trois millions d'années, surgissait un volcan...L'île de la Réunion, ou île Bourbon, était née...J'en reviens. 

.

île de la Réunion

 

Pas commode, l'océan indien! Il roule des vagues noires,(comme le sable et les pierres de lave sur les "plages",)  qui éclatent en écume blanche, à la grande joie des surfers, mais pas des baigneurs!

A saint-Gilles...

 

...et sur le front de mer de Saint-Paul. (Au fond, le cap la Houssaye)  

 

 

 

 

 

Localisation de Saint-Paul, et Saint-Gilles, à l'ouest de l'île.

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 20:39

Le pays des "tec-tec"est aussi celui des bougainvilliers!
J'avais déjà vu ici, ces plantes en pots , que l'on rentre l'hiver par crainte du froid...
Aussi, quand j'ai vu ces arbustes, presque des arbres, ces haies fleuries et exubérantes, que nul froid ne menace et qui ne sont qu'un gros bouquet de fleurs, mon enthousiasme a été contagieux : Marie-Jo est créole; j'étais sortie avec elle faire le tour des petites rues en pente bordées de jardins; elle me désignait chaque nouvel arbuste, chaque coloris nouveau:
" Celui -là !Tu ne l'as pas encore ! Photographie-le ! Et celui-là ! Regarde !"


 







Partager cet article
Repost0
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 09:25


Tec-tec photographié par ma fille

 Je vous présente le cousin de Titi, son cousin réunionnais  ! C'est le tec -tec, ou tarier de la Réunion, espèce endémique qui ne vit que là-bas.
Bien sûr, s'il ressemble à notre tarier pâtre, et s'il n'a pas le poitrail flamboyant de notre rouge-gorge, il en a cependant les attitudes (c'est un turdidé lui aussi). C'est lui qui vous fait un brin de conduite sur les chemins ! Lors d'une randonnée, un tec-tec nous suivait depuis un moment, en ponctuant ses allées et venues du " tec tec "un peu métallique qui ressemble au " ti ti " du  rouge-gorge et... qui lui a donné son nom !
V. a eu besoin de s'éloigner un instant...Le tec-tec l'a suivi joyeusement, et je les ai vus revenir ensemble un moment plus tard, l'un précédant l'autre et m'annonçant leur retour par de petits " tec tec "satisfaits!...
Comme mon Titi familier, le tec-tec a ces mêmes flexions du corps impatientes, ce même regard rond et attentif.
Par contre, à la différence du rouge-gorge, le plumage du mâle est différent de celui de la femelle: il a la tête noire, un fin sourcil blanc, une pâle tache orangée (quand même !) sur la poitrine, alors que la livrée de Madame est plus terne, mons colorée.

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 22:00

Petite vidéo...



Chuuut ! Peut-être rêve-t-il qu'il s'envole...!!!  (La vidéo est de  ma fille,....le rire aussi!...)


Pendant son sommeil...sur les ailes du papillon, petite pause estivale...

................................................................................. Capucyne


"...gif" style="padding:0px; border:0px; background:transparent;"

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : La nature et la plume
  • : Observation des oiseaux Regards sur la nature -
  • Contact

Profil

  • Capucyne
  • département:Loire-Atlantique
  • département:Loire-Atlantique

Texte Libre

Tous les textes et photographies de ce blog sont protégées par la loi sur le copyright et ne peuvent être utilisées sans l'accord de leur auteur.
Articles L. 111-1 à L. 111-5, L. 112-1 à L. 112-4, L. 113-1 à L. 113-9, loi sur la propriété intellectuelle


Recherche

Archives