Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 14:10

Voici la participation de Nicolas (qui n'a pas de blog) à l'évocation d'"un si beau cadeau".

 

..........................................................................L'étoile

 

        Un de mes plus beaux cadeaux m'est venu du ciel. D'une certaine façon, son histoire tient de la parabole du fils prodigue.

       Nous étions à la fin aôut, il faisait beau, il faisait chaud, mais hélas il y avait 17 jours que mon chat, poète si peu aventurier qu'il ne fait guère de mal qu'aux mouches de deux ou trois jardins, avait disparu. Le croiriez-vous, j'en avais les larmes aux yeux. Pour le retrouver, j'avais écourté mes vacances. Tracts, affiches, coups de fil et de sonnette, appels pathétiques jusque tard dans la nuit, en compagnie de Capucyne j'avais remué sans succès le ciel et la terre du voisinage, rameuté en vain les bonnes volontés et les amis des animaux. J'étais désespéré. Je faisais feu de tout secours. Moi pourtant si cartésien, j'en étais même arrivé à espérer que la radiesthésie, pour orienter ma quête, ne relevait pas du charlatanisme...

       Quand soudain. Trois heures sonnaient au clocher de mon quartier lorsque l'insistance d'un miaulement si caractéristique, enfantin jusque dans son opiniâtreté, me fit douter de rêver toujours. "Miaou... Miaou... Je suis là, je suis revenu. Je suis fatigué, j'ai faim, j'ai soif, mais je n'ose pas sauter." De guerre lasse, j'avais laissé ouvert le fenestron de ma salle de bain donnant sur la rue avant de me coucher, me disant que peut-être...

       J'avais été inspiré : peut-être avait bien fait les choses. Il était là ! Je n'ai eu que le temps de dégringoler mon escalier en criant son nom que la petite bête, rassurée sans doute par le son de ma voix, avait franchi d'un bon les deux mètres qui la séparaient de la terre promise du logis. Mon chat ! Mon si beau chat ! Il avait faim, il en était même presque svelte pour une fois, et comme il m'aimait ! La boîte de croquettes reprit aussitôt du service, une fois, deux fois, trois fois ; je téléphonai ma joie à Capucyne qui doit encore se demander si je vais bien (pensez : trois heures du matin !) ; puis, après une séance méritée de ronds-de-jambe et de caresses, nous nous endormîmes pelotonnés l'un contre l'autre en ronronnant à l'unisson.

       Au réveil, une léchouille bien sentie, une patte de velours contre ma joue, me confirmèrent que le cauchemar était résolument fini. C'était bien, et c'était bien là l'essentiel. Mais qui remercier ? Il est vrai qu'une voisine d'origine vendéenne m'avait confié que, dans son pays, on s'en remettait à un certain Saint Maimboeuf du soin de retrouver les animaux égarés. Puisque, depuis des jours, ne sachant à quel saint me vouer j'avais balbutié son nom dans ma détresse, par acquit de conscience j'allumai une bougie pour Saint Maimboeuf. Toutefois je n'y croyais pas vraiment.

      Evidemment, j'aurais pu décider de remercier la vie, la vie avec un grand "V", déesse toute puissante et féconde en miracles. C'est toujours une solution possible dans ces cas-là, et qui ne mange pas de pain, mais elle me semblait paresseuse dans son imprécision, autant que d'un lyrisme un peu facile. C'est dans ces circonstances qu'une inspiration subite a surgi du fond de moi, germant de ma sérénité recouvrée comme germe le bon grain après la pluie. Sous sa dictée, j'ai choisi de remercier l'étoile, j'ai choisi de remercier la bonne étoile qui, faisant fi des distinctions d'espèces, avait eu l'idée lumineuse de veiller d'un même éclat sur les destinées mêlées d'un homme et d'un félin ! Je n'ai jamais eu à regretter ce mouvement. Ma reconnaissance est allée à une tutelle on ne peut plus digne de foi, une abstaction certes, mais de celles qui ne déçoivent pas.

       La belle étoile ! J'ai appris depuis à la reconnaître. C'est elle-même une connaisseuse, qui a élu le plus enviable des firmaments. Elle brille dans les yeux de mon chat quand leur amande de chrysolite s'effile langoureuse et se referme, elle brille dans sa posture abandonnée quand ma main chemine sur la soie de son ventre au rythme d'un ronron discret. Cet astre bienveillant porte encore le doux nom d'amitié. Avec son air de ne pas y toucher, il verse la magie sur notre quotidien. Il déplace les montagnes, il dompte le souci. Je le sais désormais, il entre aussi dans ses attributions de remettre sur le chemin de l'ami l'ami fourvoyé dans le noir et l'inconnu. Une étoile avait guidé les Rois Mages chargés de cadeaux ; sa soeur, une nuit, me ramena mon chat sage. Quel cadeau !

 

                                                                                                                                   Nicolas       

 

Giono -25 mars 2007 (3)

Pour voir les autres récits et participants, c'est ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Capucyne - dans Chats
commenter cet article

commentaires

nicole 24/12/2012 15:35

Ah! les histoires de chat disparu...qui nous laisse malade d'inquiétude...parfois de si longs jours ...qui nous font courir la quartier et la campagne en appelant leur nom ...je connais ça
...rire!
Ben oui, probablement existe-t-il une bonne étoile pour les aider à revenir ...le mien est toujours revenu jusqu'à ce jour !
Bon Noël
Nicole-moto!

Capucyne 27/12/2012 08:31



Les chats sont des animaux mystérieux!...



mimi 19/12/2012 21:07

Trop mimi ce chat.
A+.

TititeParisienne 19/12/2012 08:58

Bonjour Capucyne,
Je te souhaite une très bonne journée, amitiés, Véronique.

bellane-b 19/12/2012 08:25

c'est magnifique*un grand bravo
il faut toujours croire a son étoile*
bonne journée

TELOS 19/12/2012 07:21

très féline cette couleur de matou

Norbert794 18/12/2012 22:39

Magnifique cadeau, très beau récit également, très émouvant... ravi de voir qu'il reste des êtres humains, capables de se soucier d'un autre être vivant, mais surtout capable et suffisamment humble
pour rendre grâce... à une étoile... Merci Nicolas... Et bonnes fêtes à vous et votre chat, et tous les autres êtres(vivants et/ou célestes) qui vous sont chers... Amicalement

pourquoi-pas732 18/12/2012 21:27

Bonsoir l'écrivain publique.
Tu offres tes pages au non-internetisés (!)
Je ne sais pas si ça se dit mais ça pourrait ! (sourire)
Bonne soirée.
Gilbert

La chuchoteuse 18/12/2012 20:19

Bien jolie histoire que tout amoureux des chats peut partager et comprendre . C'est vrai les yeux des chats sont à eux seuls de fabuleux firmaments où on aime se perdre ...

La_Gare_Centrale 18/12/2012 19:12

Ah je me disais bien aussi que tu avais raconté cette histoire. Tu l'avais si bien racontée que malgré les années, elle est restée dans ma pauvre mémoire.
Bonne soirée. Yves

tilk 18/12/2012 16:39

vraiment sympa cet écrit
besos
tilk

el lobo 18/12/2012 13:33

un beau cadeau , une bonne étoile m'a aussi mis Picasso sur ma route

francine 18/12/2012 13:03

c'est très émouvant; moi qui ai deux chats je comprends tout à fiat ce qu'il a dû ressentir, et oui ces créatures sont un don du ciel bonne journée bisous

Nicole 18/12/2012 08:44

Un très beau récit qui me rappelle des souvenirs, en particulier le chat d'une personne agée qui habitait en région parisienne, elle avait une maison dans mon village. Une fois, elle est venue sans
son chat, il a fait des kilomètres pour la rejoindre.
Bonne journée
Nicole

New Dawn 18/12/2012 06:57

J'en ai eu un qui a fugué pendant 18 jours ... je n'y croyais plus non plus ...

passion 18/12/2012 05:37

Nous tous, amoureux des chats, sommes touchés par cette belle histoire; chacun a en mémoire une fugue de notre ami/chat qui nous a anéanti, et fait perdre la foi en notre bonne étoile!
Nicolas doit créer un blog pour nous bercer de jolis mots...
Bonne journée, Capucyne

TititeParisienne 18/12/2012 00:39

Bonjour Capucyne,
Une fugue qui se termine bien, je comprend ton angoisse, on les aime nos boules de poils !
http://les-aristochats-et-moi.skyrock.com
Bonne journée, amitiés, Véronique.

tienouz, un ptit coin en limousin 17/12/2012 23:57

Oui un beau cadeau, Nicolas et son chat et sa bonne étoile, je m'en souviendrais. bonne soirée capucyne et dors sur tes deux oreilles, a trois heures le téléphone sera silancieux. bonne soirée

Dani-elle:OO14: 17/12/2012 22:32

superbe!

Sylvaine 17/12/2012 21:27

Un magnifique texte qui me rappelle bien des souvenirs ! L'un heureux, l'autre malheureux.
Bonne soirée

ingrid 17/12/2012 21:26

Très belle histoire qui me rapelle un peu la mienne....en vacances près des Sables d'Olonne notre siamoise s'est échapée de notre appartement de location.....le drame mes enfants pleuraient et
après une nuit elle est revenue au logement,quelle joie,vous aurez vu ce bonheur dans les yeux de mes enfants...on aurait cru que le père Noel était passé...on a eu de la chance de la ramener des
vacances
Merci de cette belle histoire
bonne soirée

chatplin 17/12/2012 20:56

quel beau texte !

Capucyne 21/12/2012 12:34



Merci, je transmets!



Sereine 17/12/2012 20:51

Voilà bien le plus beau cadeau possible.

Laclefdfa 17/12/2012 19:45

Bonsoir Capucyne,
tu souhaiteras le bonjour à Nicolas, il aime beaucoup les livres, et ça se voit.

Claire 17/12/2012 18:54

Ce texte me touche car j'aime cet échange rare, cette tendresse, cette confiance gagnée, cette amitié libre et tactile si bien décrite dans le texte de Nicolas
J'ai grandi dans une fratrie féline, j'ai appris leur langage, fait des erreurs puis avec un peu d'expérience, j'ai appris à les aimer sans contrainte.
Chaque chat est unique et ma vie est constellée de leur présence passée ou présente, Merci pour ce beau cadeau!

La_Gare_Centrale 17/12/2012 18:49

Il me semble me rappeler d'une histoire comme ça racontée par Capucyne. Mais peut ma mémoire !

De quelles roses me parles tu Capucyne ?

Bonne soirée. Yves

Capucyne 17/12/2012 21:23



Tout à fait! J'avais raconté la fugue de ce chat il y a trois ans,("le chat prodigue")


http://capucyne.over-blog.com/article-35196572-6.html#anchorComment


mais Nicolas avait complètement oublié!


Je parle des roses de ton site...Superbes!!



veropapilles 17/12/2012 18:44

Une très belle histoire au moment de Noël et superbement bien raconté. Bravo à Nicolas.

Claude-27 17/12/2012 17:46

Bonjour Capucyne, superbe et superbement raconté !!! On ressent bien le lien fort entre Nicolas et son chat !!! Bonne fin de journée.

Milfontaines 17/12/2012 16:37

Très joli conte et magnifique chat ! Je comprends le désarroi de Nicolas ! Bises

Kri 17/12/2012 16:28

Un beau conte ... de Noël!

Gislaure 17/12/2012 16:16

Une bien belle histoire de chat !
Nous avons gardé le nôtre, rescapé d'un égout, pendant 18 ans 1/2...et il s'en est allé au Paradis des Chats à Noël 2000...
Bises du Sud 77 ce jour...

ladymiche(mimiche) 17/12/2012 15:43

Une merveilleuse histoire racontée avec autant de talent que toi Capucyne...l'as-tu inventé ce Nicolas ou fait-il partie de tes connaissances.
La rédaction de ce récit me fait penser au style qui est le tien...je l'ai avalé de la manière que j'utilise pour toi, c'est à dire en vivant moi-même cette aventure liée à la disparition d'un
petit compagnon.
Oui, j'ai rêvé aussi en lisant ces phrases rédigées de la manière qui me fait vibrer et ressentir les événements.
Un très beau conte de Noël.
Mon chien aussi ronronne quand je le caresse ...des ronrons de bien-être.
Je suis débordée Capucyne...le parquet est posé avec bien du mal pour mes travailleurs mais, il faut tout remettre en ordre , il n'y a pas de temps à perdre.
Noël , grâce à mon fils sera fêté ici, chez nous le lundi midi: ma fille et famille , le fils aîné de J.J et mon adorable Max avec sa copine.
Nous serons seuls le soir comme deux vieux devant leur télé , en général, je mange une entrée et un dessert...mon estomac n'en accepte pas plus mais...un rien me nourrit.

"Dis quand reviendras-tu...dis, au moins le sais-tu que tout le temps qui passe ne se rattrape guère...que tout le temps perdu...ne se rattrape plus ..." en hommage à ma fille et en gardant
l'espoir de te voir un jour.
Bises de la bretonne.

Capucyne 17/12/2012 17:56



Non, je n'ai pas pris de pseudo!!! Je n'ai rien inventé, et Nicolas existe bien en chair et en os !!!


Je pense que nous n'avons pas tout à fait le même style quand même !



Hélène 17/12/2012 15:31

Magnifiquement bien raconté, il fait fait vivre son histoire,félicitation à Nicolas .
Bonne soirée Capucyne bisous Hélène

Nokomis 17/12/2012 15:21

Une bien belle histoire !
Pour la news, les articles c'est pas bien ?
Bisette

Capucyne 17/12/2012 17:57



Si, mais en fait, il y a deux cases: articles et newsletter. Tu as coché articles (les newsletters sont rares ceci dit!)



marine D:0019: 17/12/2012 15:09

Magnifiquement écrit ! Félicitations à Nicolas et quel bonheur de revoir ce beau minou, remercions cette bonne étoile ! J'en ai un qui n'est jamais revenu et c'est bien triste dans ce cas là...
Bonne soirée

etienne67 17/12/2012 14:49

Bonjour Capucyne
Une fugue qui fini bien, longue vie à l'aventurier et Joyeux Noël et Bonne Année 2013 à Nicolas.
Amitiés bisous

cathline 17/12/2012 14:31

une belle histoire bien racontée tu embrasseras Nicolas pr moi et lui souhaiteras un joyeux noël ! bisous cathy

Présentation

  • : La nature et la plume
  • La nature et la plume
  • : Observation des oiseaux Regards sur la nature -
  • Contact

Profil

  • Capucyne
  • département:Loire-Atlantique
  • département:Loire-Atlantique

Texte Libre

Tous les textes et photographies de ce blog sont protégées par la loi sur le copyright et ne peuvent être utilisées sans l'accord de leur auteur.

Articles L. 111-1 à L. 111-5, L. 112-1 à L. 112-4, L. 113-1 à L. 113-9, loi sur la propriété intellectuelle


Recherche

Archives