Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 11:30
Les pépinières du val d'Erdre : "plante bleue" l 

"Plante bleue" *, vous connaissez ? En lisant ce terme pour la première fois,

j'ai imaginé un hybride entre la plante verte et la fleur bleue...

je plaisante, et je ne connaissais pas ce label avant samedi dernier, lorsque j'ai été conviée, via

mon blog, avec quatre autres blogueuses, (de Belgique, Maine-et-Loire, Alsace)

à participer à une journée de découverte des Pépinières du val d'Erdre,

en Loire-Atlantique.

Ces pépinières ont la certification "Plante bleue" et la journée avait pour but de nous faire

découvrir les pépinières et ce label...

             Voir le lien

 

J'ai visité avec un grand intérêt cet espace dédié à "l'élevage" des plantes , mais aussi à la protection de l’environnement.

Que savons-nous des plantes que nous achetons en jardineries, chez les paysagistes, à l'occasion des foires aux plantes...? Rien, rien  ne nous indique comment ces plantes ont été cultivées, d'où l'idée de ce label "Plante bleue" qui est un peu à l'horticulture ce que les labels" bio", "agriculture raisonnée" etc... sont à la culture des fruits et légumes.


Les pépinières du val d'Erdre, qui ont ce label depuis 2011, sont immenses : 130 ha répartis sur trois sites, dont 95 ha de plantes en pleine terre, accessibles aux professionnels et aux particuliers.

Les pépinières du val d'Erdre : "plante bleue" l

 

 Tout au long de la journée, nous avons découvert, dans les Pépinières du val d'Erdre, la mise en applications des principes qui conduisent à ce label "Plante bleue". Une pépinière n'est pas un jardin : la concentration des plantes entraîne aussi concentration de parasites, insectes, champignons qui peut vite devenir fatale aux plantes. Si dans un jardin, la meilleure protection est l'équilibre naturel, ici, il convient d'avoir les conditions propices à une bonne résistance des plantes pour éviter les problèmes, et ici, cela ne s'obtient pas à coups de pesticides...


D'abord, la gestion de l'eau


Les pépinières du val d'Erdre : "plante bleue" l 

Ce que vous voyez là est l'un des "bassins" (je dirais plutôt des "étangs" !) qui servent à l’arrosage des cultures.

 

Les pépinières du val d'Erdre : "plante bleue" l

L'eau de pluie qui tombe sur les "serres" est récupérée ...

 

...rejetée dans les bassins, tandis que celle qui provient de l'arrosage des plantes est filtrée dans trois bassins de lagunage :


Les pépinières du val d'Erdre : "plante bleue" l

Les pépinières du val d'Erdre : "plante bleue" l

 

Pour économiser l'eau,  un système de goutte à goutte a été installé, tandis qu'à titre expérimental, des sondes placées dans des pots permettent de connaître le moment où la plante a besoin d'eau.

(Pour les jardins, il existe aussi des systèmes à placer sur des bouteilles et qui donnent aux plantes leur ration d'eau lorsqu'on s'absente l'été. Quant à la récupération d'eau, elle se pratique de plus en plus !)


La fertilisation

 

orthensia 6240

 Pour les plantes en pots, on n'échappe pas aux engrais (engrais enrobés ou engrais organiques), tandis que pour les plantes  de pleine terre, eh bien , comme dans nos jardins, les pépinières pratiquent la culture d'engrais verts, utilisent le broyat des tiges élaguées, de l'engrais organique et du fumier de bovins.


La protection des cultures


C'est un chapitre délicat, car, comme nous en avons discuté ce samedi, les plantes de pépinières sont plus exposées que celles des jardins.


 Les produits phytosanitaires ont diminué de moitié ; plantes le plus "aérées" possible , paillage, ensemencements de fleurs aux abords pour favoriser les auxiliaires  : des ruches sont là pour attester que les abeilles se portent bien,  peuvent se nourrir et ...produire du miel  (30 kg  à la dernière récolte !!!).

Les pépinières du val d'Erdre : "plante bleue" l

Les pépinières du val d'Erdre : "plante bleue" l

Mon moment préféré  : après un sympathique buffet champêtre en plein air, nous avons eu droit à l'observation de toutes les petites bêtes protectrices du jardin.

Sans parler des oiseaux ou des papillons, nous avons pu observer à la loupe tous les insectes amis du jardinier, prédateurs d'autres insectes plus dangereux pour les plantes!

 

Studieuses les blogueuses !

 

On l'oublie, mais chaque enquiquineur (je parle des insectes grignoteurs de nos chères plantations !) a, dans la nature, son prédateur ! La nature est parfaite...si on ne la contrecarre pas, et si, pour une raison de faciès ou sans raison aucune, on n'élimine pas à l'aveuglette telle minuscule bestiole qui va peut-être sauver notre plante infestée !


Chaque insecte nuisible a son ou ses prédateurs, sauf...s'il a été importé d'un pays lointain  ! C'est le cas de la pyrale du buis. Les pépinières du Val d'Erdre utilisent des pièges (garnis de phéromones) pour repérer les éventuels envahisseurs (ici, justement, un piège pour détecter la présence de la redoutable pyrale du buis).

Les pépinières du val d'Erdre : "plante bleue" l

 

Quant aux désherbants, ils sont  bannis et remplacés par le désherbage mécanique entre les rangs, par une mise en herbe (trèfle, bon pour les abeilles) entre les serres et...par de jolies chèvres qui s'occupent des abords des"bassins"...La pluie a remplacé le beau temps l’après-midi et a un peu perturbé mes prises de photos ! Pas de portraits de biquettes donc ! Et pourtant, elles avaient d'adorables chevreaux !

A cause de la pluie, c'est en voiturette (électrique) que nous avons terminé la visite pour avoir un aperçu de...


...la récupération des déchets


Les déchets végétaux sont mis au compost, la ferraille et les bâches sont recyclées, les containers sont récupérés (y compris ceux des clients) et réutilisés.


Economies d'énergie


Les pépinières du val d'Erdre : "plante bleue"

Un système perfectionné de doubles parois des bâches qui couvrent les "tunnels" et un système d'ouverture automatique en fonction du temps qu'il fait, permettent de ne pas chauffer les serres.

Un (joli) moulin, présent sur le domaine a été réhabilité et produit de l'électricité. Grâce à elle et grâce à l'économie réalisée dans les serres, les pépinières se suffisent presque à elles-mêmes.

Les pépinières du val d'Erdre : "plante bleue"

 

Les pépinières, toujours pour économiser l'énergie, favorisent l'achat local de jeunes plants.

Elles ont mis l'accent sur la culture des magnolias, camélias et érables japonais, en collaboration avec la ville de Nantes, travaillent aussi (le label "Plante bleue' comprend également un volet social ) avec des lycées agricoles de la région...


Les pépinières du val d'Erdre : "plante bleue"

magnolia à grandes fleurs


J'avoue être repartie de cette visite avec un bel optimisme : voir des professionnels travailler dans le respect de la nature  m'a ragaillardie ! En 2020, les pesticides seront interdits aux particuliers . J'ose espérer que de plus en plus de professionnels se les interdiront aussi ! Le label "Plante bleue" me semble une belle avancée dans ce domaine !


Les pépinières du val d'Erdre : "plante bleue"

 

Et enfin, pour conclure...

...à suivre dans le prochain article !

 


*"Plante Bleue est une « certification qui garantit des pratiques de productions respectueuses de l’environnement à travers 7 thématiques» détaillées dans l'article.

Ce label est délivré par Valhor  Val'hor est "l'Interprofession de l'horticulture, de la fleuristerie et du paysage" (le site)

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

gay telephone 08/09/2016 11:32

Un grand merci pour cet article très clair !! Belle journée

celine 14/10/2014 15:06

je ne connaissais pas ce label, mais je comprends mieux, belle explication et belle initiative que celle là. merci de nous la faire découvrir. bises. celine

Domi77 14/10/2014 07:53

Moi non plus je ne connaissais pas ce label. Très intéressant ton article, j'attends la suite avec impatience.
Ca y est, c'est décidé, je vais avoir ma mare. Je ne sais pas encore exactement quand car nous faisons appel à un paysagiste pour la creuser, mais j'aurai surement besoin de tes conseils dans le
choix des plantes à y installer.
Bonne journée A+

Jean luc du 54 13/10/2014 21:20

très intéressant ton article. Fort heureusement, de plus en plus de jardinerie sont classées Bio. Personnellement, je protège aussi mes fruitiers avec des pièges à phéromones notamment pour mon
pommier et mon bassin. A bientôt
amicalement
jean luc

francine 13/10/2014 15:57

c'est bien de se soucier de la nature, en espérant qu'il n'est pas trop tard!

kryg 13/10/2014 13:56

Bonjour, c'est certainement une belle découverte enrichissante pour ceux qui aiment la nature ....merci de nous la faire partager..Bisous.

Xoria 13/10/2014 11:55

Bonjour, bonjour!!!

Bravo pour cette initiative de "Plante bleue" que je découvre grâce à toi et bravo à toi d'avoir partagé cette réussite qui redonne du beaume au coeur!!!

Excellente journée!!!

Mil muxus, izan ontsa eta ikus arte!!!

Framboise à Pornic 13/10/2014 11:46

Voilà un bel article que j'ai eu plaisir à partager .. comme toi je ne connaissais pas ce label, je ne l'ai jamais vu,
et je vois que nous allons sur une bonne voie !
Merci pour ce superbe partage

Capucyne 14/10/2014 17:45



Merci de l'avoir partagé ! Et c'est dans notre département, en plus !



M'sieur Momo 13/10/2014 08:18

Belle leçon de choses !

Nini68 12/10/2014 20:54

Je ne connaissais pas ce label ! Merci ....
Bizzzzz

Marie-Claude 12/10/2014 20:21

Très intéressant ton article et très bien construit. Ta photo de magnolia est vraiment belle. J'attends la conclusion !

Capucyne 13/10/2014 08:18



Merci de l'avoir diffusé sur Facebook !



Nalo 12/10/2014 18:55

Merci pour toutes ce magnifique reportage !!

canardjaune 12/10/2014 18:09

Bonjour Capucyne : excellent ton article . Je découvre ce label "plante bleue" grâce à toi . Merci . Connais-tu le prédateur du Pic-vert ? Il y en a un dans mon jardin , qui s'obstine à réduire mes
volets en gruyère pour y nicher . Je suis impuissant à l'éloigner . Bises et bon dimanche

Pascale MD 12/10/2014 17:34

Magnifique la photo de fleur de Magnolia !
Bonne soirée

marine 12/10/2014 16:30

Je ne connaissais pas mais ce qu'ils font est très interessant, il faut en parler, je vais voir leur lien
Merci pour cet échange

profhorti 12/10/2014 15:55

Bonjour Capucyne.
Je connais bien ce label, car je suis formateur dans mon jardin pour les vendeurs en jardineries pour l'alternative aux produits chimiques en vue de leur retrait en 2020.
Je leur enseigne les méthodes de lutte bio pour qu'ils puissent répondre aux besoins de leurs clientèles.
J'aurais bien aimez-vous accompagner dans votre visite de cette pépinière (je suis un ancien pépinièriste).
Bonne fin de dimanche chère amie.
Jean-Claude.

nanne 12/10/2014 15:09

Une visite très intéressante .
Toutes les petites"bestioles " ont leurs prédateurs ... sauf les frelons asiatiques , redoutables pour les abeilles .. Ah oui, les poules les adorent , mais elles ne volent pas comme eux et ne
grimpent pas aux arbres .Dommage !! Et moi, je leur fait des pièges .. qui "marchent" bien , ma foi !! Pris sur un site d'apiculteur .. Bouteille et quelques appâts , très facile . Merci pour le
partage .

Hélène 12/10/2014 14:46

Bonjour Capucyne
Vraiment très intéressant ton article ainsi qu'instructif, tu as raison il faut préserver notre nature , sinon où va t-on !!!
Bonne fin de journée Capucyne ,ici il pleut !! mais rien à coté de ces pauvres gebs du sud!!
Bisous Hélène

wolfe 12/10/2014 14:01

Bonjour
Très intéressant ton article, parce que je ne connaissais pas du tout!
Grâce à toi,j'en connais un peu plus sur les "plantes bleus"
Bisous

Capucyne 14/10/2014 17:57



je ne connaissais pas non plus !



isaure 12/10/2014 11:39

Très intéressant
bon dimanche

Capucyne 14/10/2014 17:57



merci !



bergaminet 12/10/2014 11:38

Belle est la nature si on la respecte. Ta photo du magnolia est magnifique. Bravo.

Présentation

  • : La nature et la plume
  • La nature et la plume
  • : Observation des oiseaux Regards sur la nature -
  • Contact

Profil

  • Capucyne
  • département:Loire-Atlantique
  • département:Loire-Atlantique

Texte Libre

Tous les textes et photographies de ce blog sont protégées par la loi sur le copyright et ne peuvent être utilisées sans l'accord de leur auteur.

Articles L. 111-1 à L. 111-5, L. 112-1 à L. 112-4, L. 113-1 à L. 113-9, loi sur la propriété intellectuelle


Recherche

Archives