Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 06:00

Ecrit en décembre 2008 et publié sur orange



Le soir commençait à tomber. Il était peut-être quatre heures, mais en cette veille de Noël, dans cette forêt de montagne, le soleil de couchait déjà, ne laissant filtrer qu'une lumière blême qui nivelait les reliefs ,  faisait ressortir la blancheur de la neige qui couvrait le sol et alourdissait les branches des conifères. Le temps était gris depuis le matin, et à présent, la neige s'était mise à tomber à gros flocons lourds et silencieux.
Le silence, juste mis en relief par la chute feutrée des flocons de plus en plus drus, était profond, un vrai silence, sans mouvements, sans bruissements, sans oiseaux, sans aucun son ne montant des chalets, plus bas.
La femme qui gravissait le chemin entre les arbres, le ressentait comme un enveloppement apaisant. Depuis des mois la douleur était là, sourde ou aigüe, lancinante, brûlante, la douleur de l'abandon, de la trahison, du parjure à la foi jurée longtemps auparavant. Et maintenant, lasse de vouloir comprendre l'incompréhensible, elle renonçait à lutter.Elle avait choisi cette soirée pour trouver enfin la paix.


Un an auparavant, elle avait passé là un de ses plus beaux Noëls, le Noël
dont elle avait toujours rêvé : juste marcher sous la neige,dans la blancheur et la douceur de la neige, la main dans la chaleur de sa main à lui, son compagnon de toujours.

Ce souvenir la submergea et une boule de douleur l'étrangla. Elle arrivait dans la clairière de Charousse. Les chalets d'alpage étaient inhabités à cette saison.Elle choisit une place immaculée sous un sapin , à la lisière de la clairière, et s'y coucha, recroquevillée comme un animal blessé. Elle ferma les yeux et laissa la paix revenir.

La neige tombait toujours, plus doucement. Ses petites caresses froides la frôlaient. Elle se laissa glisser dans le silence. des images défilaient, et peu à peu, la douleur reflua. Elle sentait le froid de la neige l'envelopper peu à peu et anesthésier la brûlure. Tout devenait sans importance, apaisé, tout allait bientôt finir. Elle ne sentait plus ses membres, son front, son visage. Il lui sembla qu'elle flottait au -dessus de la forme allongée dans la neige.

 C'était une sensation étrange...Le temps n'existait plus, plus rien n'existait plus...

Il lui sembla entendre une musique flûtée, harmonieuse et tendre, venue du silence même...C'était donc cela, la "musique des sphères"?

La musique devint plus vive, plus proche et se fraya un chemin dans sa conscience engourdie. Elle écouta, ouvrit les yeux.

Il était là, perché  au -dessus d'elle sur une branche et la regardait.Elle reconnut un troglodyte. C'est lui qui chantait avec toute l'énergie dont ce petit oiseau est capable. Incrédule, elle le regardait. Que faisait-il là, ce mystérieux messager, dans ce froid, cette neige, à cette heure -ci? Alors que tout était silencieux et endormi, il chantait, il chantait en la regardant...

Une soudaine bouffée de compassion la prit à la gorge. Elle savait bien que si ce minuscule oiseau ne trouvait pas de nourriture, il ne survivrait pas au froid de la nuit.

Son chant était maintenant moins claironnant. Il se taisait par instants, les plumes gonflées pour se protéger du froid. Il la regardait toujours. Alors, elle essaya de remuer le bras. Elle dut s'y reprendre à plusieurs fois. Elle était si engourdie que son corps ne lui répondait plus.

Elle finit par se mettre à genoux, puis , au bout d'un temps qui lui parut très long, par se lever. Elle tituba. Cela faisait des mois qu'elle ne mangeait presque rien. Elle se souvint qu'elle avait - réflexe de randonneuse -emporté, et oublié ,un biscuit pour ses errances solitaires sur les sentiers. Ses doigts engourdis eurent du mal à le sortir de la poche de l'anorak. Elle le cassa en deux sans réussir à l'émietter, puis le posa sur un petit coin de terre protégé  de la neige par une racine.

L'oiseau s'était tu. Il ne perdait rien de ses gestes. Elle recula. Il sautilla deux ou trois fois puis se posa près du biscuit. Il la regarda à nouveau et se mit à picorer.


Ils s'étaient tout dit...Elle se souvint de la légende qui raconte que, la nuit de Noël, les animaux ont le pouvoir de parler...Elle resta là un moment. Elle se taisait elle aussi, les larmes lui piquaient les yeux. "Je reviendrai, je reviendrai demain t'apporter à manger " pensa t'elle. Et lentement, elle se mit à redescendre vers la chaleur des chalets....


..................................................................................................................................

 

.............................................................

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bricabrocamoi 24/12/2009 13:32



Je te souhaite



Bizzzzz



Norbert794 23/12/2009 22:12


Petit coucou mon amie, pour te souhaiter un bon et Joyeux Noël... Bisous...


chicharra 23/12/2009 22:09


Je te souhaite un merveilleux Noël.


La_Gare_Centrale 23/12/2009 20:57


Je pase te souhaiter un joyeux noël. A bientôt. Yves


Mary 23/12/2009 19:17


je passe te souhaiter de trés bonnes et douces fêtes Capucyne. bisous.Mary


70berges 23/12/2009 18:41


Bon réveillon et trés joyeux Noël
Tu es invitée (vois mon rêve)
Gros gros bisous 


bricabrocamoi 23/12/2009 10:22



Pas de news ...
Mais respect et fidèle au $$$$.
Bonne journée. Bizzzz



bellane 23/12/2009 10:21


bonjour,comme il est beau ce conte:::passe une trés belle journée*


jacky gigi planeterre 23/12/2009 09:05


bonjuor capucyne.Nous allons faire un pause quelques
jours et passons te souhaiter un joyeux noel.AMITIES ET BISOUS DE NOUS DEUX


eukelade 22/12/2009 23:06


Magnifique conte de Noël, tu as bien fait de nous le "resservir", j'ai adoré et l'ai lu avec l'émotion d'une enfant. Bonne soirée Capucyne.


bricabrocamoi 22/12/2009 22:44



Bonsoir Capucyne...
Passe faire mon coucou
Bizzz^^...



Beaufort 22/12/2009 22:41


Très bien ! Bisous


Cathline 22/12/2009 21:12


petite visite du soir    j'espère que tu profites bien de ton séjour    bises Cathline


lorraine5488 22/12/2009 20:56





mathew et bounie 22/12/2009 20:17


merci ton conte est comme l'oiseau,il dit que la vie continue.....
merci


Capucyne 24/12/2009 10:35


Merci de cette visite! je suis allée sur votre blog, mais je ne peux pas y laisser de commentaires!


Quichottine 22/12/2009 19:30


Merci pour ce conte magnifique.

Un oiseau l'a sauvée... et en retour, elle a sauvé l'oiseau.

L'échange est si beau !

Je te souhaite un merveilleux Noël, Capucyne.


kiki32 22/12/2009 18:47



bonne soirée gros bisous


lorenadar 22/12/2009 18:36


un joli conte , triste, apaisant, et qui finit avec une note d'espoir, merci pour ce joli moment . bise du soir Capucyne


Capucyne 31/12/2009 09:32


Voilà une semaine que je ne peux pas accéder à ton blog, le lien ne fonctionne pas! Cà va peut-être s'arranger!!!? Bonne fin d'année!


Brigitte Lascombe 22/12/2009 18:17


C'est très beau et très émouvant cette histoire de Noël.Bises et bonne soirée!


Brigitte 22/12/2009 16:04


Bonne journée ! Bisous ****


mimi 22/12/2009 15:57


Quel joli conte, un peu triste au début mais qui finit bien. Finalement ils se sont sauvés mutuellement.
Bonne journée.


lea487 22/12/2009 13:09


Bonne journée et gros bisous ma douce


Claude 22/12/2009 10:58


Bonjour Capucyne, un seul mot : MAGNIFIQUE !!!! Ce petit conte est très émouvant. Bonne journée, bises. Claude.


ANILOU 22/12/2009 09:30


Joli conte on a tous besoin les uns des autres. Bisous


dalma-dog 22/12/2009 09:02


salut mon amie capucyne, je te souhaite un bon mardi, moi je vais faire mes derniers achats de noël!!!, bise
a+


Norbert794 21/12/2009 23:55


Bonsoir Capucyne. très beau conte mon amie... Si beaucoup pouvaient s'en inspirer... Bisous...


:0055:Tatarinette 21/12/2009 22:26


OUf ça finit bien...C'est trop beau!! ENCORE!!! Bisous ...j'en oublie ton pseudo..je suis remontée en haut du blog pour être sure..Capucyne!! C'est te dire!!!...Bisous et merci pour cette belle
histoire..qui est de toi??






Capucyne 24/12/2009 10:26


Oui, bien sûr!


Cathline 21/12/2009 21:59


clic du soir    je reviendrai lire  de plus près ton histoire demain  bon séjour en Bretagne   bises Cathline


Anoucha 21/12/2009 21:31


C'est très beau! Si seulement un petit oiseau pouvait changer ce monde de fous où nous vivons!
Je fais la pause quelques jours.
Bonnes fêtes de fin d'année. A+


basseedom 21/12/2009 20:55


A chaque fois je tape plus vite que je ne pense et je ne suis pas blonde lol bonne soir€€ DOM


basseedom 21/12/2009 20:54


Très joli conte plein d'espoir succédant à un immense désespoir. Pour mon rouge gorge je ne veux pas de jalousie! lol Juste un partage de cette nature si belle et que j'aime photographier déjà pour
que mes enfants voir peut être un jour mes petits enfants n'oublient pas. Bonne soirée Bises DOM


Canardjaune 21/12/2009 20:21


Bonsoir , tu as bien fait de reprendre ce beau texte d'espoir entre un si petit et frêle animal et une femme ainsi raccrochée à la vie . Bises et bonne semaine de Noël à toi et les tiens


TititeParisienne 21/12/2009 19:57



Bonsoir Capucyne ; Passe une bonne soirée ; gros bisous de Véronique.









La Neige





 






Je lève mes yeux vers le ciel
Et je ne vois plus le bel arc-en-ciel
Mais seulement des nuages gris
Nous voici donc plongés dans la monotonie.

Nous sommes au début de l'hiver
Et les arbres qui étaient verts
Ne le sont plus aujourd'hui,
Ils sont dans l'ennui.

La neige tant attendue
N'est pas encore venue.
Les enfants s'impatientent,
Elle nous met dans l'attente.

Je porte mon regard sur le bois
Et j'aperçois des étoiles qui ondoient;
En effet, de gros flocons blancs
Se mettent à tomber avec empressement.

Les parents sont heureux
De voir leurs enfants joyeux
Et jouant interminablement
Dans ce grand drap blanc.

Je jette un dernier regard dans les rues
Et je vois que tout le monde est détendu
Nous allons avoir un Noël blanc,
Le village entier est content.


David Viglieno

(poème écrit à l'âge de 14 ans)








Renard 21/12/2009 19:51


Je pars pour une semaine, alors, je passe te souhaiter un excellent Noël par avance, je serai de retour pour la nouvelle année
Alors, gros bisous et à bientôt 


iloane 21/12/2009 19:51


C'est un très joli conte capucyne. J'ai eu beaucoup de plaisir à le lire.
Bonne soirée


La_Gare_Centrale 21/12/2009 19:49


Il vallait le coup que tu le publies de nouveau. Bravo ! Bonne soirée. Yves


sonya972 21/12/2009 19:45


les contes de noel sont toujours très beau
merci pour celui là gros bisous


Zip de Zoup 21/12/2009 19:41


Quelle jolie histoire, quel bonheur pour les amis des oiseaux !
C'est très prenant !
Bonne soirée Capucyne 


mimiche 21/12/2009 18:53


Capucyne, tu as réussi à me faire pleurer.
Je pensais que cette femme malheureuse allait se laisser mourir, heureusement qu'il était là ce petit troglodyte .
Elle allait revenir le lendemain, grâce à lui, elle surmonterait sa souffrance .
Que c'est beau à pleurer ...du coup, c'est moi qui suis triste , c'est moi qui sens les larmes couler ...
Oui, moi aussi, je voudrais , ce petit oiseau,  le rencontrer lors d'une de mes promenades ...
Bisous ma gentille Capucyne.


chrisO3 21/12/2009 17:54


Si seulement cela arrivait...en y croyant trés fort peut-être...


Présentation

  • : La nature et la plume
  • La nature et la plume
  • : Observation des oiseaux Regards sur la nature -
  • Contact

Profil

  • Capucyne
  • département:Loire-Atlantique
  • département:Loire-Atlantique

Texte Libre

Tous les textes et photographies de ce blog sont protégées par la loi sur le copyright et ne peuvent être utilisées sans l'accord de leur auteur.

Articles L. 111-1 à L. 111-5, L. 112-1 à L. 112-4, L. 113-1 à L. 113-9, loi sur la propriété intellectuelle


Recherche

Archives